03/05/2007

Interdisons l’affiche discriminante de l’UDC pour les votations du 20 mai prochain

Le 5 juin 2005, le peuple suisse a accepté la loi fédérale sur le partenariat enregistré.

 

 

 

Depuis, le 1er janvier dernier, cette loi est entrée en vigueur.

 

 

 

Pour tenir compte de cette nouvelle loi, le Grand Conseil genevois a logiquement modifié la loi sur les droits de succession (D 3 25) et la loi sur les droits d'enregistrement (D 3 30) (exonération des personnes liées par un partenariat enregistré) le 1er décembre 2006 (9591) puisque la loi fédérale ne fait plus de différences entre les couples mariés et les couples "partenariés"du point de vue fiscal.

 

 

Cette évolution législative devra être approuvée par les Genevoises et les Genevois le 20 mai prochain, puisqu'elle touche au domaine de la fiscalité. 

 

 

 

Depuis le 1er mai, les affiches des partis relatives à cette votation sont placardées dans le canton.

 

 

 

Celle de l’UDC genevoise est clairement discriminatoire et calomnieuse.

 

 

 

Dans ce contexte de haine et d’homophobie, il me semble urgent d’interdire cette affiche.

 

 

 

Considérant que :

 

  • la loi fédérale sur le partenariat enregistré a été voté par le peuple suisse en 2005 ;

     

  • dans ce contexte, l’adaptation de la législation fiscale cantonale s’impose ;

     

  • toute discrimination est inacceptable et ne doit en aucun cas figurer sur une affiche ;

     

  • l’affichage politique ne doit pas échapper à cette règle élémentaire de respect et d’éthique ;

     

  • l’affiche de l’UDC, concernant le vote du 20 mai 2007 sur l’adaptation des lois fiscales cantonales dans l’esprit de la loi fédérale sur le partenariat enregistré, est clairement discriminatoire ;

     

  • le Conseil d’Etat est garant de l’expression démocratique et du respect entre les citoyen-ne-s ;

     

je rédige, en urgence, une motion invitant le Conseil d'Etat genevois à interdire immédiatement l’affiche de l’UDC genevoise. J’appelle l’ensemble des député-e-s démocrates à cosigner cette motion.

 

 

 

L’affiche odieuse et scandaleuse :

 

13:44 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Je suis pour l'interdiction de toutes les affiches politiques et les affiches sauvages car celles qui encourageaient les citoyens à manifester et casser Genève lors du G8 n'étaient pas moins chocantes que celle-ci

Écrit par : Octave Vairgebel | 03/05/2007

Merci beaucoup pour cette démarche !
Si j'étais député, je signerai immédiatement.
Ceci d'autant plus que le Conseil d'État a charge d'attribuer les utilisations du domaine public. Or, l'intérêt général doit être sauvegardé lorsqu'il est question d'affichage sur le domaine public. Ainsi, il est tout à fait regrettable que le Service des votations accepte les affiches qui sont contraire à l'intérêt général, qui sont insultantes telles que celles de l'UDC.
Je ne me fais pas d'illusion quant à la position du Conseil d'État, mais dis encore merci pour cette démarche.

Écrit par : Florian IRMINGER | 03/05/2007

Les commentaires sont fermés.