15/05/2007

Une p’tite journée de politique : 15 mai 2007

Campagne contre la modification de la Constitution japonaise

 

 

 

Dans son article 9, la Constitution japonaise interdit, sauf en cas de légitime défense, de recourir à toute force militaire.

 

 

 

Soixante ans après l'entrée en vigueur d'une Constitution très pacifiste, la droite au pouvoir au Japon tente de réviser cette charte. La droite japonaise veut rendre le texte plus guerrier.

 

 

 

Promulguée en novembre 1946, au lendemain de la seconde guerre mondiale, la Loi fondamentale a pris effet le 3 mai 1947, alors que le Japon, vaincu, était sous occupation américaine.

 

 

 

Au pays du soleil levant, les mouvements progressistes et pacifistes s’élèvent contre cette dégradation constitutionnelle. Une mobilisation internationale est aussi importante.

 

 

 

En tant qu’élu, je signe un texte internationale contre cette modification constitutionnelle. Parmi les signataires suisses, nous retrouvons notamment : Franco Cavalli, Laurence Deonna, Erica Deuber-Ziegler, Laurence Fehlmann-Rielle, Andreas Gross, André Hediger, Ueli Leuenberger, Catherine Menetrey, Guy Mettan, Luc Recordon, Jean Rossiaud, Carlo Sommaruga ou Josef Zisyadis.

 

 

 

Vous pouvez aussi soutenir cette protestation en envoyant un e-mail à : xqtnh031@ybb.ne.jp

 

 

 

 

 

Cool l’équipe !

 

 

Sandrine Salerno et Carlo Sommaruga sont venus dîner chez nous. Alors que le futur Conseil administratif de la Ville de Genève est totalement agité sur la répartition des départements, je constate que la petite nouvelle – Sandrine Salerno – garde sérénité et lucidité. Ouf !

 

 

 

 

 

Vieux combattants TPG

 

 

J’ai déjeuné avec les Administrateurs des TPG (Transports Publics Genevois) qui ont quitté cet organe de gouvernance à fin 2006. Personnellement, j’ai siégé dans ce Conseil d’administration de 2002 à 2006. J’ai démissionné pour des raisons professionnelles.

 

 

 

J’aime cette entreprise publique et trouve passionnant le dossier des transports publics, tant il est structurant pour la vie de la société et particulièrement pour la politique du territoire.

 

 

 

Avec des déplacements qui devraient progresser, dans la région genevoise, de 40 % d’ici 2015, le développement des transports publics est une priorité. Le débat dogmatique entre les pro-bagnoles et les anti-bagnoles va vite devenir caduque. L’urgence est d’éviter un bouchon généralisé et l’asphyxie de la région.

 

 

 

Cessons de nous affronter inutilement et cherchons à optimiser nos solutions pour aborder efficacement ce sacré défi et pour conjuguer notre avenir avec le développement durable.

 

 

 

 

 

Faux cul

 

 

Bernard Kouchner pourrait siéger dans le gouvernement de Sarkozy. Si l’info se confirme, quel reniement des valeurs qu’il disait incarnées et quel sale opportunisme. Tout ce que je déteste en politique !

 

 

 

 

 

 

 

06:50 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Kouchner, enfin un politique qui met de côté les débilités politiques socialistes. Il y en a peu qui sont suffisamment intelligents pour reconnaître qu'il y a autre chose que la doctrine. Je sais que, pour un gauchiste c'est difficile à comprendre mais qu'on est con, on ne peut pas devenir archi-prêtre !!

Écrit par : Gédéon Teusmany | 16/05/2007

Il faut lire ou relire Rhinocéros de Ionesco pour re rendre compte.
Petite info socialiste,le 29 mai Benoit Hamon, responsable national du PS et député Européen sera à Ferney voltaire. Tous les socialistes genevois sont conviès à cette réunion en soutien à françoise RIGAUD candidate dans la 3° circonscription de l'Ain.
La polémique entretient la politique de notre nouveau président , seule la résistance active montrera la nouvelle voie du changement réel.

Écrit par : Odile LIGNON | 16/05/2007

Le PS français a viré Kouchner ! Cela prouve que le PS et ses membres dirigeants dignes des 2 petits vieux du Moppet-Show (Fabius, Strauss-Kahn et Lang)n est un parti de gens obtus et qu'ils ne comprennent pas que l'ouverture est le seul moyen de remettre les français au boulot. Le socialisme, grâce à Tonton, a préféré entretenir les gens dans la médiocrité et l'assistanat, système cher au PS, et faire comprendre à des gens, qui sont élus que par des fonctionnaires ,que le travail est important, ce n'est pas simple ! Il est vrai qu'a Genève, le PS se plaint des attributions des départements au CA. Il faut croire que leurs élus ont reçus que ce qu'ils méritent. Si l'on réfléchit un tout petit peu, on constate que le PC est enterré et que le prochain sur la liste sera la PS. Il n'est pas possible qu'une certaine partie de la population vive grâce à ceux qui bossent et qui ne votent pas PS. Les spécialistes de la technique du changement auraient dû s'en apercevoir mais leur vision est bouchée par les visions du parti ! Je me réjouis à l'avance de voir la prochaine déconfiture du PS aux législatives frouziennes et qui préfigurent les résultats genevois et suisses. D'avance je vous adresse mes sincères condoléances.

Écrit par : Octave Vairgebel | 19/05/2007

Les commentaires sont fermés.