17/05/2007

Un p’tit jour de politique : 17 mai 2007

Décès de Jaime Vargas
A 65 ans, mon ami Jaime nous a quittés.
Socialiste convaincu, Jaime avait été un combattant latino contre l’oppression. Il avait été torturé sauvagement et avait gardé à tout jamais d’importants traumatismes.
Réfugié à Genève, il marquait de sa présence toutes les manifestations de solidarité et avait écrit un livre très touchant sur une tranche de sa vie en marge de la société.
La condamnation de proches de Pinochet, de ses bourreaux, est une victoire posthume de Jaime Vargas.

Salut l’ami !

 

 Tyrannie du gouvernement Pinochet au Chili
Le catholicisme forcé
Jean-Paul II avait reconnu le rôle des chrétiens dans l’oppression des Indiens d’Amérique lors de la « découverte » du Nouveau continent et avait réclamé pardon.
Benoît XVI lui déclare : «L'annonce de Jésus et de son Evangile n'a comporté à aucun moment une aliénation des cultures précolombiennes».
Protestation bien légitime de l’Organisation nationale des indigènes de Colombie contre ce délire !
Alzheimer ou négationnisme de la vérité historique ? Le Vatican prospère dans le mensonge.
Laissons du temps au temps !
Lors de la dernière Assemblée générale du Parti socialiste genevois et lors de la Fête du PS de la Ville de Genève, plusieurs personnes m’interrogent sur mon avenir politique : intérêt pour le Conseil d’Etat, envie de me présenter à la succession de Manuel Tornare au moment de son départ du Conseil administratif de la Ville de Genève ?????????
Du calme ! Laissons du temps au temps comme disait Mitterrand.
Aujourd’hui, l’heure est aux élections nationales. Je n’ai pas voulu être candidat, mais serai naturellement actif dans la campagne. L’urgence est à la promo des idées socialistes et non au plan de carrière.
Entre guillemets
Dixit Robert Hue : « Si Bush et Thatcher avaient eu un enfant ensemble, ils l'auraient appelé Sarkozy. »
17 mai, Journée mondiale contre l’homophobie
En ce jour de 17 mai, nous vivons la Journée mondiale contre l’homophobie.
A l’heure où les agressions verbales et physiques se multiplient contre les homosexuel-le-s, toutes les personnes défendant les libertés doivent s’élever contre ces dérapages …

Je n’ai jamais eu de relations homosexuelles, mais je répondrai toujours présent pour défendre la liberté sexuelle de chacune et de chacun.


 

13:07 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.