06/06/2007

La police genevoise va-t-elle bientôt participer à la campagne "Le Respect ça change la vie ?"

La police se plaint régulièrement du manque de respect des jeunes. En tant que grande institution symbolisant l’ordre public, le corps de police se doit d’être exemplaire en la matière.
La grande majorité des policières et policiers effectuent leur travail fort difficile avec sérieux, vocation et dynamisme. Ils exercent avec grand respect tant par rapport aux Autorités qu’envers les citoyennes et les citoyens.
Malheureusement, une minorité n’applique pas ou mal ces principes. Dans le dernier bulletin de l’Union du personnel du corps de police du canton de Genève, un policier, signant sous l’appellation anonyme « Le Hibou » (quel courage ?), écrivait en évoquant son patron , le Président du Département des institutions, le Conseiller d’Etat (élu démocratiquement) Laurent Moutinot : « … il n’en n’est pas de même pour notre Président qui rayonne par son absence. Après avoir mis le feu à l’Institution, après avoir constaté son incapacité à gérer les problèmes de la Police et demandé l’aide de ses pairs, voici le temps du silence et de la fuite. »
La défense – et donc le respect - des institutions par la police est l’une des bases élémentaires de la démocratie et de défense de la liberté. Un tel irrespect est l’antithèse même des fonctions d’autorité et de défense des institutions confiées à la police.
Face à de tels dérapages, deux questions sont d’actualité :
Le Conseil d’Etat va-t-il sanctionner de tels comportements ?
A titre préventif et éducatif, la police va-t-elle s’engager dans la campagne « Le Respect, ça change la vie », comme l’on fait de nombreuses entreprises et institutions privées et publiques ?

18:34 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Le respect , ça change la vie ! Il me semble que ce slogan ne faisait pas partie de la déontologie des politiciens-casseurs-manifestants gauchos-socialos lors du G8 à Genève ! Sinon, il n'y aurait pas eu de dégats dans notre ville.

Écrit par : Gédéon Teusmany | 07/06/2007

Les propos du Hibou ont été repris car ils ont déjà pu être lus dans divers articles de journaux où la passivité de M. MOUTINOT était relevée au sujet de sa carrière au CE. ABE, avant d'attaquer on se renseigne M. BRUNIER, mais venant de vous, qui n'aimez par la police, ni son syndicat, plus rien de m'étonne.

Écrit par : Schlechten Walter | 08/06/2007

Les commentaires sont fermés.