13/06/2007

Un p’tit jour de politique : 13 juin 2007

Cadeaux fiscaux aux employé-e-s du WEF ?
Au Grand Conseil genevois, je dépose une interpellation urgente écrite sur les éventuels cadeaux fiscaux offerts aux employé-e-s du WEF.
Selon des accords internationaux, les collaboratrices et collaborateurs des organisations internationales bénéficient d’une exonération d’impôts.
 A première vue, les employé-e-s du World Economic Forum (WEF) seraient assimilé-e-s à tort aux statuts des fonctionnaires internationaux et bénéficieraient abusivement de ce cadeau fiscal.
Or, le WEF n’est en aucun cas assimilable à une organisation gouvernementale internationale.
Ma question au Conseil d’Etat est la suivante : Le Conseil d’Etat confirme-t-il ceci et, si oui, va-t-il corriger la situation pour traiter équitablement les contribuables du canton ?
Interdiction de la mendicité à Genève
Les libéraux veulent interdire la mendicité. Je suis d’accord !
J’espère que les libéraux mettront la même énergie pour interdire la pauvreté.
Contre la fermeture de l’établissement d’alcoologie Petit Beaulieu
La Direction générale des Hôpitaux universitaires genevois (HUG) a décidé, sans concertation, de fermer l’établissement d’alcoologie le « Petit Beaulieu » au 1er juillet 2007.
Résultat : Tous les malades de ce centre seront transférés en psychiatrie.
Psychiatriser l’alcoolisme, alors qu’il y a 30 ans, la décision inverse avait été prise, est une mauvaise solution.
Malgré la protestation des usager-ère-s, les HUG restent sourds.
Seul argument avancé : l’économie !
A vrai dire, les HUG vont économiser CHF 140'000.- par an sur un budget de 1,3 milliards. C’est dérisoire et certainement un mauvais calcul. Déjà plusieurs malades ont annoncé qu’ils ne se rendraient pas en psychiatrie. L’économie va vite générer des coûts pour la société.
Dans ce contexte et vu l’urgence de la situation, nous déposons une motion au Grand Conseil genevois pour demander un moratoire sur cette décision. Nous demanderons qu’elle soit traitée en urgence lors des sessions parlementaires de la fin de la semaine.

18:13 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Vous confondez mendicité et pauvreté. La mendicité est, à Genève, une organisation de Roms qui ne laissent qu'une infime somme aux mendiants et le reste est contrôlé par une mafia: Les musiciens de rues sont également sous ce régime. Concernant les musiciens, nous devrions les obliger à passer un examen devant une "commission musicale" dont vous pourriez faire partie en tant que saxophoniste, Mugny en tant qu'accordéoniste ferait aussi l'affaire La musique ne serait, à ce moment, qu'un plaisir pour les oreilles alors qu'actuellement ce n'est pas de la musique mais du bruit incongru. Peut-être que, grâce au fameux "milliard" que Cruella à refilé à l'Est, ces pays créeront des conservatoires et nous enverrons de véritables virtuoses ! (On peut rêver !)

Écrit par : Octave Vairgebel | 14/06/2007

Les commentaires sont fermés.