29/06/2007

Scandale autour d’une fête à un demi-million

Lu dans « 20 minutes » d’hier :
La fête de départ de l’ancien patron de l’aéroport de Genève suscite des interrogations chez deux députés du Grand Conseil.

Candidat démocrate-chrétien au Conseil des Etats, l’ancien patron de Cointrin, Jean-Pierre Jobin, sera au centre du débat de la séance du Parlement ce soir. Le député socialiste Christian Brunier a déposé une interpellation urgente. Tout comme Eric Stauffer, du MCG. Les tons sont quelque peu différents, mais la question reste la même: la fête de départ de l’ex-directeur, en 2005, a-t-elle coûté 500 000 fr.? C’est en tout cas ce que relate la Tribune de Genève dans son édition du 22 juin. Eric Stauffer s’interroge: «A-t-on fait venir du caviar en jet privé de la mer Caspienne? Un demi-million, c’est l’équivalent de plus de huit ans de salaire pour une réceptionniste à 4800 fr. par mois...» «En tant que professionnel de la communication, je connais le coût de ce genre d’événements, assure Christian Brunier. Dans les 50 000 ou 150 000 fr., je ne serais pas choqué. Mais pas un tel montant.» Reste à connaître le chiffre exact de la manifestation, qui a réuni environ un millier de personnes. Actuellement à l’étranger, le démocrate-chrétien n’a plus son dossier en tête. «Selon moi, c’est moins. Je rappelle que cette fête était aussi une opération de contacts et de marketing.» Et d’ajouter. «C’est l’aéroport qui a payé. Pas le contribuable.» Le président du PDC, Philippe Glatz, dénonce des attaques politiciennes viles et basses qui ne visent qu’à affaiblir un excellent candidat aux Etats.»


11:20 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Votre position, Monsieur Brunier, est typique de votre parti de "gauche" (sic).
En lisant attentivement votre texte, on remarque que, ce qui vous gêne, ce n'est pas le caviar, mais le fait qu'il est pu être transporté en jet privé de la Mer Caspienne. (j'ai compris que le propos n'est pas de vous, mais vous le reproduisez sans commentaire, donc vous l' acceptez)
Vous dites aussi: Dans les F. 50 000.-- ou 150 000.--, je ne serais pas choqué (et là, c'est bien vous qui le dites)
Si vous avez calculé "l'équivalent salaire" d'une réceptionniste pour les Fr 500'000.--, faites le aussi pour 50'000.-- à 150'000.--.
En prenant la moyenne de 100'000.--, ça fait 1année et 9 mois! Et là, tout à coup, ça ne vous choque plus! Il est vrai que ce type d' événement fait partie de votre univers professionnel, et dans votre profession, on ne se contente pas de Fr. 4'800.-- par mois. Donc Fr. 50.000.-- à 150'000 ce n'est vraiment pas cher payer pour fêter le départ d'un "ponte" qui gagnait, lui, combien par mois?
Dernière chose: ... la manifestation, qui a réuni environ un millier de personnes. Je fais le calcul, cela fait Fr. 500.-- par personne! Soit ils avaient très grand appétit ou vraiment très grande soif (soif de pouvoir certainement, puisqu'il devait s'agir de la "crème" du "tout Genève"). J'espère une chose, c'est que les anciens de "Swissair" n'aient pas été oubliés. Avec les "maigres" 3 millions que la justice leur a accordé, il ne doivent pas manger à leur faim tous les jours! ... Et vous êtes d'accord d'utiliser 50'000.-- à 150'000.-- pour ce genre de chose!!!
Alors, vive le PS et vive la gauche ... caviar!!!

Écrit par : L'anar de droite | 30/06/2007

C'est facile de brâmer contre cette manifestation et de fermer sa gueule concernant les rallonges refilées, sous le manteau, aux dirigeants des SIG !!

Écrit par : Octave Vairgebel | 10/07/2007

Les commentaires sont fermés.