09/09/2007

Un p'tit jour de politique : 9 septembre 2007

Voyage du Grand Conseil genevois à Bâle

 

En déplacement avec le Grand Conseil genevois à Bâle (le week-end passé), je tente de montrer aux député-e-s de droite, la convivialité des rues piétonnes, la qualité de vie qu’elles génèrent et l’essor commercial qu’elles développent.

 

Pourquoi n’arrive-t-on pas à rendre contagieux à Genève cet exemple qui se déploie avec succès dans toutes les cités du monde ?

 

Stop aux affiches démagogiques

 

Le Parti socialiste suisse édite une affiche choc. Utilisez le « 11 septembre » pour combattre le nucléaire est un style politique que je réprouve. Certes, le risque d’attentat n’est pas nul. Néanmoins, ce mode de communication tapageur est du même type que celui employé par  l’UDC. Je ne pense pas que cette campagne populiste soit digne d’un parti sérieux – parfois trop – comme le PSS.

 

Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer au Conseil des Etats

 

Après avoir participé à la réception du lancement du Swiss World Music Festival à Vernier, et avant d’aller danser au son des NY All Stars – Latin Tribute to The Beatles, nous soupons avec Liliane Maury Pasquier et Roland, son époux. Ces personnes sont d’une générosité exceptionnelle, tant à travers leurs engagements qu’à travers leurs vies quotidiennes.

 

 

 

Hier, avec Liliane Maury Pasquier et Robert Cramer, nous nous retrouvons à la Fête de l’artisanat à Puplinge avec plein d’amis (les Fehlmann-Rielle, la Présidente du Grand Conseil genevois Anne Mahrer, les Dessuet, les Roth-Bernasconi, le Maire de la commune Michel Pitteloup, …).

 

Il faut se mobiliser pour que Genève soit représentée au Conseil des Etats par ces deux personnes. Ce duo rassemble deux  des plus grands talents politiques genevois du moment.

 

 

 

 

Initiative populaire fédérale " Pour la protection face à la violence des armes "
Les socialistes suisses – soutenus par un large comité très pluraliste - ont lancé une initiative pour réglementer plus sévèrement les armes à feu. Les quelque 2,3 millions d'armes qui circulent aujourd'hui pratiquement librement en Suisse représentent un danger inadmissible pour la société.
Quiconque veut acheter, porter ou utiliser une arme doit prouver qu'il en a vraiment besoin et qu'il dispose des capacités requises pour ce faire. Les armes inutilisées qui dorment dans les caves et les greniers seront systématiquement ramassées. Toutes les autres armes restant en circulation seront enregistrées, ce qui améliorera la prévention et la poursuite des crimes.
Signons massivement cette initiative pour que ces armes soient entreposées dans des locaux sécurisés.

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

17:01 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Pour ma 1ère élection, mon choix s'est déjà porté sur ces 2 là

Un spécial merci à M. Prado pour assurer une bonne chance pour Cramer et pour Maury Pasquier.

Écrit par : Luner | 09/09/2007

Merci à Monsieur Brunier d'avoir bien voulu réécrire ce que j'avais déjà dit le 5 septembre sous le titre "pub PS = Pub UDC".

Sur cette communauté de blogs, la curiosité n'est pas un vilain défaut, mais nombrilisme, celui qui veut que l'on ne regarde ni à gauche ni à droite, l'est!


Écrit par : L'anar de droite | 10/09/2007

J'ai bien lu votre commentaire sur Bale et sa civilité. Pourquoi pas la meme chose a Genève. Je vous dirai qu'a Genève : 1. les mentalités sont différentes (La France y est pour quelque chose!). 2. La société a changé . 3. Genève c'est quand meme pas la suisse allemande donc pas la meme culture. En résumé, cher monsieur, on vit dans une ville différente où on pourrais faire mieux mais on en a pas, ou on veut pas se donner les moyens. L'incivilité des gens aussi ! Donc à méditer et ne comparons pas ce qui ne peut etre comparé.

Écrit par : jeannot | 13/09/2007

Les commentaires sont fermés.