06/12/2007

Laurent Moutinot, Président du gouvernement genevois

Nous participons, à Bellevue, à la fête marquant l’élection de notre ami Laurent Moutinot à la Présidence de Conseil d’Etat genevois.
J’ai fait la connaissance de Laurent dans les milieux de défense du droit d’asile, alors que j’étais un jeune socialiste. Ensuite, après la débâcle socialiste de 1993, nous avons fait partie de l’équipe dirigeante qui a redressé le Parti socialiste genevois. Il est devenu Conseiller d’Etat en 1997 alors que j’occupais la présidence du parti.
Il prononce un discours très émouvant. Jamais, je n’ai entendu un discours politique si sensible.
Laurent m’a toujours scié par son intelligence, son recul très sain sur le pouvoir et surtout son humanité hors limite.
Même lorsque je suis critique sur son action  politique, je reste toujours admiratif de l’humain.
La politique déraille, victime du populisme, de l’overdose médiatique et de l’électoraliste effréné.
Laurent se situe sur un autre terrain, celui de l’éthique et du respect, au service du bien commun. Avec davantage de pugnacité et d’implication, Laurent serait un modèle politique, capable de réhabiliter le débat d’idées face aux déballages de mensonges et de démagogie, si vendables médiatiquement.
Il est un grand homme, un mec bien, un sommet d’honnêteté dans un monde politique corrompu par le sensationnalisme.

Pour que la démocratie puisse oxygéner la liberté, il faudrait plein de Moutinot !


 

00:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.