15/12/2007

L’actu de la droite dure

Blocher, le mouton noir

Le parlement helvétique a chassé l’extrémiste Christoph Blocher du gouvernement. Nous pouvons nous en réjouir pour le bon fonctionnement du Conseil fédéral et pour la respectabilité de la Suisse. En cas d’élection, il aurait certainement occupé, durant la législature, la Présidence du pays, ce qui aurait été catastrophique pour le maintien de la cohésion nationale et une très mauvaise image de marque au niveau international.

Néanmoins, sa sortie de l’Exécutif fédéral signifie aussi le durcissement de l’UDC. Le mouvement blochérien va semer un désordre innommable. Restons donc mobilisés contre ce parti populiste dont les dirigeants nantis utilisent les peurs et les difficultés de la population pour propager une politique de haine au service des plus privilégiés.

Les enfants et les pauvres au rancart
Les démocrates américains ont voté une loi pour améliorer la couverture de la santé en faveur des pauvres et des enfants. George W. Bush utilise son droit de véto – acte peu anodin – pour empêcher la promulgation de ce progrès législatif. La-men-ta-ble !

 

 

07:41 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Vive les valeurs républicaines!
(Nos valeures républcaines, celles qui ont renvoyé la morue du Conseil Fédéral, sont celles du Parti Democrate américain).

Ah, ce mercredi fut un de plus beau jour de ma vie!
Un sursaut du parlement contre une "Bushisation" de la Suisse, un front démocrate contre le néo-conservatisme Blochérien.

Vive l'Assemblée Fédérale (et vive l'émincé de Zurichois ;-) )

Écrit par : Luner | 15/12/2007

Les commentaires sont fermés.