31/01/2008

Sponsoring de la police genevoise : drôle de réponse du gouvernement

Le gouvernement genevois répond à ma question sur la politique de sponsoring de la Police genevoise de manière peu satisfaisante. Jugez par vous-même et réagissez sur mon blog !
En date du 24 mai 2007, le Grand Conseil a renvoyé au Conseil d’Etat une question écrite qui a la teneur suivante :
Depuis plusieurs années, la Police genevoise est l’un des sponsors du concert NRJ Music Tour à l’Arena de Genève.
La Police explique ce soutien par le fait qu’elle tient un stand afin de recruter des jeunes futurs policiers.
Bien, mais pourquoi ne soutient-elle pas un événement moins commercial, lié au monde associatif genevois ? Plusieurs festivals sont d’une ampleur comparable à l’événement organisé par NRJ et attirent une population plus locale, de ce fait, davantage susceptible d’être recrutée par la Police genevoise.
De plus, plusieurs grandes fêtes genevoises manquent de sponsors, plusieurs mécènes s’étant repliés sur des soutiens plus internationaux. Par exemple, une grande banque a lâché plusieurs partenariats locaux pour concentrer ses moyens financiers sur Alinghi.
Il paraît aussi normal qu’une institution publique telle que la police, par éthique, soutienne des événements non lucratifs, plutôt que des grands concerts de promotion en faveur d’une radio commerciale.
Ma question au Conseil d’Etat est la suivante :
La Police genevoise ne devrait-elle pas soutenir financièrement un événement associatif genevois (Fête de l’Espoir, Fête de la musique, …) plutôt qu’un concert d’une radio commerciale ?
Je remercie d’avance le gouvernement genevois de sa réponse.
RÉPONSE DU CONSEIL D'ETAT
La participation de la police genevoise au NJR Music Tour est fonction des avantages qu'elle estime en retirer, pour un coût très attractif, en terme d'impact auprès des jeunes de la tranche d'âge 15-25 ans, son public-cible s'agissant du recrutement.
Ces avantages se traduisent notamment par :
– une présence dans la campagne d'affichage faite dans l'ensemble des collèges, universités et écoles supérieures (1 500 affiches);
– la présence du logo Police dans les 33 salles Europlex, durant 1 mois avant l'évènement;
– la présence du logo Police sur les flyers « révélation » (17 000 flyers distribués dans les centres commerciaux, collèges, cycles, au centre-ville, etc.);
– une présence du logo Police dans la campagne presse (20 Minutes, Nightlife, Lausanne Cités, GHI, le Matin Dimanche, Mad Magazine,Migros Première, Avant-Première, TV8);
– la diffusion du film promotionnel « Police 117 » sur les écrans géants de
l'Arena;
– la présence de la caravane Police Recrutement, sur l'esplanade de l'Arena, animée par des policiers;
– la distribution de plaquettes et flyers recrutement Police;
– la présence d'hôtesses de la police à l'intérieur de l'Arena pour distribuer des flyers recrutement;
– un impact au-delà des frontières cantonales.
Une éventuelle participation aux évènements associatifs genevois auxquels Monsieur le député Christian Brunier fait référence ne présenterait pas d'avantages comparables pour la police, et cette dernière n'a pas vocation à les soutenir financièrement.
Au bénéfice de ces explications, le Conseil d’Etat vous invite, Mesdames et Messieurs les députés, à prendre acte de la présente réponse.

22:48 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

A mon avis la profession de gendarme est une vocation, ce n'est pas un produit à vendre. Les moments passés à l'école à apprendre à bien traverser un passage clouté ou à connaître le code de la route pour circuler en vélo sont bien plus porteurs, et utile pour une bonne image du métier. Alors pourquoi dépenser encore des sous faire du marketing et engraisser un mamouth comme NRJ?

Écrit par : Riro | 01/02/2008

Vous n'allez pas retirer la seule NRJ non-violente qui reste à la Police genevoise, tout de même !

Écrit par : Père siffleur | 01/02/2008

De toute façon, Monsieur Brunier, que la Police fasse blanc ou noir vous auriez trouvé un motif pour la critiquer. Merci aussi de soutenir l'élection
d'un futur procureur du PS qui nous aurait fait perdre 1.000.000 de Fr.

Écrit par : ivan skyvol | 06/02/2008

Les commentaires sont fermés.