03/02/2008

Jacky et Roger : Un chouette moment d’hilarité

Nous allons voir le spectacle « Jacky et Roger » de nos copains Sylvain et Jean-Pierre Bugnon, mis en scène par Pierre Naftule.

 

 

Leur spectacle sur les douaniers était déjà hilarant. Celui-ci est une sorte de suite. Il raconte l’histoire de deux douaniers suspendus de leurs fonctions, se reconvertissant dans les pompes funèbres. Deux heures de rire programmé. Ils jouent avec la mort avec malice et provoc. Un bon cocktail !

 

 

Les critiques sont souvent acides contre ces deux humoristes de talent. J’en n’ai rien à foutre ! Moi, j’adore. Et d’ailleurs, toutes les spectatrices et tous les spectateurs avaient l’air de partager mon humble avis.

 

 

Ils joueront au théâtre du Caveau de Genève jusqu’au 16 mars prochain, puis partiront en tournée. Ne loupez pas ces rendez-vous, l’humain ne se marrant jamais suffisamment.

 

 

 

 

 

 

 

 

02:01 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

"... l’humain ne se marrant jamais suffisamment."
... Mais, surtout, jamais suffisamant de lui-même ! Vous en êtes un exemple frappant: À chaque fois qu'un commentaire vous qui peut être amusant vous égratigne, il passe à la trappe... et ça c'est pas marrant, c'est navrant!

Mais qui rira bien qui rira le dernier.
ATTENTION CECI EST UN TEST !

Écrit par : Bla-Blo-Gueur | 03/02/2008

Je ne bloque que les messages anonymes et d’insultes, considérant les blogs comme un beau moyen de liberté d’expression et non pas comme un défouloir de frustrations irrespectueuses.

Test réussi !!!!!

Christian Brunier

Écrit par : Christian Brunier | 03/02/2008

BRAVO! Oui, cette fois le test est réussi. ... Mais attention, je n'avertirai pas à chaque fois en indiquant qu'il s'agit d'un test.

Écrit par : Bla-Blo-Gueur | 03/02/2008

Cher Monsieur
Votre blog se veut celui d'un député engagé. Vous êtes par ailleurs haut cadre d'une régue publique au titre de Directeur de la Communication. Je suis donc très étonnée que votre langage frise la vulgarité et ne soit pas à la hauteur de ce que l'on pourrait attendre de votre position. Dire "je n'en ai rien à foutre", "l'humain ne se marrant", ne "loupez pas" n'est pas vraiment d'une finesse à moins que vous ne cibliez la tranche des 12-15 ans du CO, et encore. Un peu de tenue mettrait davantage en évidence le contenu de votre pensée politique !

Écrit par : Athéna | 04/02/2008

Les commentaires sont fermés.