23/02/2008

Les député-e-s genevois-es condamnent l’excision

Les mutilations génitales touchent 150 millions de femmes à travers le monde. Aucune tradition, aucune religion ne peut justifier cet acte de torture qui frappe le corps, mais mutile aussi l’esprit.

 

 

Heureusement, un combat mondial s’est engagé sur la question pour mettre fin à cette barbarie.

 

 

Plusieurs dignitaires religieux rejoignent cette lutte. Le grand mufti de l’Egypte, Ali Goma’a, a expliqué que le Prophète n’a pas excisé ses filles.

 

 

Des jeunes filles habitant en Suisse et à Genève, ville multiculturelle et internationale, n’échappent certainement pas à ces calvaires. C’est pourquoi, nous avons déposé au parlement genevois une motion regroupant plusieurs actions de prévention, de sensibilisation, de formation, mais également de répression pour contrer ce fléau.

 

 

Le Grand Conseil genevois soutient massivement notre motion et prend acte du rapport du Conseil d’Etat.

 

 

18:59 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.