02/08/2008

Siné dérape

« Siné sème sa zone » telle s’intitulait la rubrique hebdomadaire de Siné dans le magazine satyrique « Charlie Hebdo ». S’intitulait ? Oui, parce que Siné a pris la porte d’un journal où le terme « virer » n’existait pas. Siné, l’anti-tout, l’anar à la plume au vitriol, qui tapait sur tous les puissants, a dérapé en sortant des limites – pourtant vachement larges - et en mordant dans la zone de l’antisémitisme le plus crasse pour se moquer de la liaison de Jean Sarkozy – le fils de – avec une richissime jeune fille de religion juive. En jouant avec l’extrême, il s’est brûlé.

Ses potes de « Charlie », comme son lectorat fidèle, étaient prêts à pardonner au « vieux » - égérie de la provoc – qui a tant fait pour repousser les frontières des libertés avec les armes de l’humour dur. Mais, le ferrailleur contre l’Autorité a refusé de s’excuser, de simplement dire qu’il avait déconné au-delà de l’acceptable …

Philippe Val, le directeur de la publication, l’a poussé vers la sortie. Il a malheureusement raison.

 

SineMassacre_12062004.jpg

 

 

Commentaires

s'il y avait une palme de la nullitude ce billet serait largement favori. jugements à l'emporte-pièce, assertions non étayées, méconnaissance totale du dossier. baclage éhonté et opportuniste afin de pouvoir figurer sur google news je suppose. je sais même pas pourquoi je perds du temps à réagir

Écrit par : blabla | 02/08/2008

comment c trop nul cet article!!!!! il a raison bla bla,encore un mouton avec un pilot v5,reste dans ton troupeau,"liberation" suffit,pas besoin d'autres papiers toilettes hé hé hé!!!!

Écrit par : patack | 02/08/2008

Siné, de l'antisémitisme? Vous hurlez avec les loups! Je vous cite: "et en mordant dans la zone de l’antisémitisme le plus crasse"... Qu'a-t-il donc dit pour faire dans l'antisémitisme "le plus crasse"? Encenser les nazis? Prôner la solution finale? Recommander Mein Kampf? 3ever la main droite et dire Heil? Dire que les juifs possèdent l'Europe? etc, etc?

Meuh non... il s'est moqué du "fils de" qui se convertit au judaïsme pour épouser une richissime jeune fille de cette confession. Bon, se moquer est donc de l'anti-sémitisme. Et si la famille de la jeune fille avait exigé qu'il se convertisse pour l'épouser? Ne serait-ce pas amusant?

Voilà que, avec vos propos, et malgré l'atrocité qu'ont vécue les juifs et qui m'est insupportable (les films de l'époque sont insoutenables), j'ai envie aussi de me moquer. Le "fils de" se convertit-il pour l'argent qu'il aura en épousant cette richissime jeune fille juive? Se serait-il converti si elle était pauvre et inconnue? Où est l'anti-sémitisme là-dedans?

Donc dorénavant nous ne pourrons bien sûr plus nous moquer des arabes et de l'islam, car les arabes sont des sémites. Le journal qui a viré Siné pour anti-sémitisme est le premier a avoir diffusé les caricatures de Mahomet. Donc, il a fait dans l'antisémitisme.

Je ne sais pas, mais j'ai comme l'impression qu'il y a 2 poids et 2 mesures... Et que votre pomme essaie de nous prendre pour des poires...

Écrit par : hommelibre | 02/08/2008

Philippe Val est un raciste, Démonstration, preuve à l’appui

Par Pierre Tevanian, Août 2007

Introduction« Le racisme est une valorisation généralisée et définitive de différences réelles ou imaginaires, au profit de l’accusateur et au détriment de sa victime, afin de légitimer une agression ou des privilèges. » À la lumière de cette définition d’Albert Memmi [1], nous sommes en mesure de démontrer que Philippe Val, le très médiatique et pontifiant patron-éditorialiste de Charlie Hebdo, est, purement et simplement, un raciste. ArticleLecteur assidu – de son propre aveu – du grand Spinoza, chansonnier depuis trois bonnes décennies, éditorialiste et écrivain depuis deux décennies, Philippe Val sait peser ses mots, et on est en droit de supposer que lorsqu’il écrit et publie quelque chose – et qu’il ne le renie pas dans les semaines, les mois et les années qui suivent – ses écrits nous livrent le fond de sa pensée. C’est pourquoi on ne peut pas considérer les ahurissants propos qui suivent comme une blague de fin de banquet ni comme du deuxième ou du troisième degré. C’est imprimé, noir sur blanc, dans le Charlie Hebdo le 5 janvier 2005 :

« [Les otages français, Christian Chesnot et George Malbrunot] ont été enlevés par des terroristes islamiques qui adorent égorger les Occidentaux, sauf les Français, parce que la politique arabe de la France a des racines profondes qui s’enfoncent jusqu’au régime de Vichy, dont la politique antijuive était déjà, par défaut, une politique arabe. »

Cette phrase de Philippe Val n’a évidemment aucun sens. Qualifier la politique antijuive de Vichy de politique « arabe » n’a aucun sens puisque aucune influence arabe n’a joué un quelconque rôle dans cette entreprise criminelle. Tout s’est passé entre l’Allemagne nazie et la France de Vichy, point barre.

Pour que cette phrase insensée signifie quelque chose, il faut admettre un postulat raciste : le postulat selon lequel les Arabes, en bloc, sont antisémites par nature. Dans cette hypothèse, même si aucun Arabe n’est ni auteur, ni incitateur ni demandeur d’une politique antijuive, ladite politique n’en est pas moins une « politique arabe » dans la mesure où elle ne peut que remplir de joie cette masse assoiffée de sang juif qu’est « le monde arabe » . En résumé : « politique arabe » ne signifie, chez Philippe Val, rien d’autre que « politique antisémite ».

« Arabe » et « antisémite » sont donc synonymes.

En d’autres termes : Philippe Val essentialise « les Arabes », en fait une entité homogène, pour ensuite attribuer à cette essence (« les Arabes ») un caractère infâmant (« antisémite »). Cette manière de penser, conjuguant l’essentialisation l’homogénéisation et le dénigrement, porte un nom : le racisme.

Philippe Val a donc écrit un texte purement et simplement raciste. Et comme il assume ce texte près de deux ans après sa publication, comme il ne l’a pas renié, on peut donc affirmer, de manière plus concise, qu’il est avéré et démontré que

Philippe Val est raciste.

Reste maintenant à se demander pourquoi aucune association n’a jusqu’à présent porté plainte contre lui, ni même publié le moindre communiqué face à des propos racistes caractérisés, tenus dans un grand média – ni SOS Racisme, ni le MRAP ni la LICRA, ni la Ligue des Droits de l’Homme – et pourquoi aucun journaliste n’a jamais interpellé l’écrivain, éditorialiste, chroniqueur, débatteur multimédias qu’est Philippe Val lors d’un de ses innombrables prestations télévisées ou radiodiffusées.

Post-scriptum Une première version de ce texte est parue dans le mensuel L’indigène de la république [2] Textes de Pierre Tevanian

Écrit par : hélion | 02/08/2008

Il faut juste vous rappeler à l'auteur de cet article médiocre et Attali , Val , BHL et consorts que Siné n'est pas l'auteur de la phrase
qui fait scandale aujourd'hui .

Liberation du 23/06/2008 .

Liens: Patrick Gaubert, président de la Licra et ami de Nicolas Sarkozy, assure n'avoir jamais parlé de ces questions avec lui. «Nous partions parfois en vacances ensemble avec une bande de copains juifs à moi, mais ne parlions jamais de religion.» Il remarque qu'aujourd'hui, le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, vient de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l'épouser. «Dans cette famille, on se souvient finalement d'où l'on vient», s'amuse-t-il.

La tribune de Genève dérape !

Écrit par : michel | 02/08/2008

Archinul.
Ça donne envie de tomber dans l’antisuissisme le plus crasse : c’est maintenant qu’on se réveille, mon pauvre Christian Brunier, pour jouer les matamores et sortir les âneries que les autres n’osent plus écrire ?

Écrit par : Abalébéta | 02/08/2008

Encore une fois les commentaires ne s'y trompent pas... surtout quand on a l'oportunité d'écrire un commentaire sur les articles anti-siné.

Écrit par : zeus | 02/08/2008

@ Hommelibre,

Sémite selon le petit Larousse : qui appartient à un ensemble de peuples du Proche-Orient parlant ou ayant parlé dans l'antiquité des langues sémitiques akkadiens, (assyro-babyloniens), amorrites, araméens, phéniciens, arabes, hébreux, éthiopiens.

Antisémitisme : doctrine ou attitude d'hostilité systématique à l'égard des juifs.

De même que l'antiaméricanisme,concernent les habitants ou la politiques des Etats-Unis et non à l'ensemble du continant américain.

SVP,ne mélangeons pas tous.

D.J

Écrit par : D.J | 02/08/2008

Siné n'est pas plus antisémite que Charlie Hebdo n'est un magazine de détraqués sexuels (comme votre adjectif "satYrique" - et non satirique) semble le laisser croire ! Bon, à part ça, j'ai rarement lu autant de stupidités en aussi peu de lignes sur cette "affaire Siné"... et pourtant. Quelque part, c'est un exploit.
Pour ma part, pour reprendre un fameux aphorisme à peine modifié, je préfère de plus en plus avoir tort avec Siné que raison avec Val, à lire les arguments poussifs des pauvres défenseurs de ce dernier ; un directeur de Charlie Hebdo envers qui je compatirais presque, cependant, quant on voit qu'il en est à devoir se faire défendre par la presse de droite comme le "Figaro" ou le "Point"...

Écrit par : damiens | 02/08/2008

Maintenant c'est comme en France.Il suffit de dire le mot juif et on est déjà à la limite de l'antisémitisme

Écrit par : Laurent | 02/08/2008

vous accusez quelqu'un d'un délit. Sans preuves ni arguments. Si vous étiez en France, Siné pourrait vous poursuivre en justice pour cela.
Sachez que de nombreux juristes, dont Gisèle Halimi, spécialiste de droit de la presse affirment qu'il n'y a aucun antisémitisme dans les propos de Siné.

Écrit par : francois toulouse | 02/08/2008

nul!

Écrit par : inconnu | 02/08/2008

De nouveau une "nouvelle" d'avant avant-hier.
Demain, vous nous annoncerez quoi ?
La chute du Mur ?

:o)

Écrit par : Blondesen | 02/08/2008

Tout à fait d'accord article nul....Pas besoin dans dire plus.

Écrit par : alex | 02/08/2008

Quelle est votre source d'information? Les chroniques d'Alexandre Adler ou les tribunes de BHL? C'est pourtant simple de lire et de citer les sources à commencer par le texte incriminé. Ridicule!

Écrit par : l'avocat du diable | 02/08/2008

"R Réflexions, Réactions, Rêves, Révoltes". mdr.

Écrit par : l'avocat du diable | 02/08/2008

La liberté d'expression est muselée en France et n'y est autorisée que dans une seule direction.
Que les suisses prennent garde à ce que leur pays ne connaissent pas ce triste sort...

Écrit par : Jean Valjean | 02/08/2008

Quel article stupide et dépourvu de tout fondement, on croirait du Joffrin ou de l'Adler... Leurs journaux respectifs ont été salis pour longtemps par leurs interventions parfaitement déplacées, souhaitons que le même sort ne s'apitoiera pas sur La Tribune de Genève.

Visiblement, l'auteur ne connait pas très bien la vie publique française, mais ce qui est rassurant, c'est que lecteurs visiblement ne s'y trompent pas.

Écrit par : josex | 02/08/2008

Mauvais et inutile. Analyse ultrabasique et stupide. Le degré 0 de la réflexion.

Écrit par : le lapin bleu | 02/08/2008

Il ne faut pas écrire lorsque l'on ne sait rien et quand on a pas grand chose à dire !
Votre article est le plus nul de toute la presse, allez vous recoucher !

Écrit par : sinetop | 02/08/2008

L'affaire Siné : ou comment discréditer un simple antisarkozisme en essayant de le faisant passer pour l'antisémitisme !
Et vous êtes tombé dans ce piège grossier de la chasse aux sorcières digne d'un autre temps ! De toute façon, cette affaire a des relents absolument nauséabonds...
Et je voudrais qu'on m'explique l'acharnement sur Siné alors que Patrick GAUBERT, président de la LICRA, a dit exactement la même chose deux semaines avant et que là personne ne dit rien !
C'est là, dans Libé : http://www.liberation.fr/actualite/monde/334081.FR.php
C'est à la LIBERTE de PAROLE que l'on s'attaque en France, avec tous les bataillons de la presse collabo (Bolloré, Bouygues, Rotschild, ....) soumise au petit dictateur !

Écrit par : Gibuss | 02/08/2008

C'est du grand n'importe quoi ! Val, selon vous, aurait "malheureusement raison". Pathétique. SI votre prise de position vous semble essentielle pour la poursuite du débat, sachez que vous avez perdu définitivement une voix pour le PS. Le PS était de moins en moins à Gauche, mais là il part à vau l'eau de la gauche caviar parisianniste. pfff.... Siné antisémite, on aura tout lu. Siné est peut-être con, on peut en discuter, mais antisémite, ... misère.

Écrit par : oim | 02/08/2008

je confirme, absolument nul!

Écrit par : noname | 02/08/2008

c'est le pays où des faschistes ont de bonnes tribunes , dans le pays où les nazis ont placés l'argent des juifs, qu'on vient accuser un humoriste d'antisémite, l'hôpital qui se moque de la charité quoi

Écrit par : pomponette | 02/08/2008

Qui a pu écrire une nullité pareille ?
Les journalistes sont en vacances ?

Écrit par : consterné | 02/08/2008

Amis français, pensez que les Suisses sont lents et certains plus que d'autres.
Dans la foulée , le blog de M. Brunier annoncera peut-être demain:

"Pierre Desproges est mort. D'un cancer du poumon."

Etonnant, non ?

Écrit par : Blondesen | 02/08/2008

Monsieur,

Vous dites, je vous cite :"Philippe Val, le directeur de la publication, l’a poussé vers la sortie. Il a malheureusement raison.".
Bravo ! le tours de France en 90 secondes ! Maillot jaune sans suer !.

La messe est dite ! bel raccourcis Monsieur !

Il est vrai, il est plus facile de lancer des jugements sans la moindre argumentation. Malheureusement votre "malheureusement" ne peut pardonner la "faiblesse" de votre texte.

Si l'objet de votre article était le strict soucis d'informer, un simple rappel des faits aurait largement suffit, quoique les agences de presse ont largement relater des faits avec les moindres détails, mais bon, j'aurais passé mon chemin ...

mais relater les fait tel que vous le faites (c'est à dire, mollement), puis ...vous tranchez, dans le vif, avec l'épée de damoclés ? Des deux choses l'une, ou bien c'est un signe flagrant d'incompétence, ça arrive, ou bien .... vous êtes malhonnête et, en plus, vous prenez vos lecteurs pour des cons. Dans les deux cas, je me pose de sérieuses questions sur le pourquoi du comment de votre présence sur ce site.

Sachez que ce monsieur est le directeur du journal qui a publier une caricature représentant le prophète de l'islam avec une bombe dans son turban et c'est lui qui a soutenu un "pseudo philosophe" qui a affirmé que derrière chaque musulman se cache un terroriste potentiel.

C'est incontestable, Philippe Val a, "Malheureusement", tort de pousser à la porte son employé siné.

Très con ... nement,

Samir, un lecteur de passge.

Écrit par : samir | 02/08/2008

Suite ...

Un grand "MERCI" à l'ensemble des lecteurs pour leur esprit d'analyse ... et d'avoir débusqué ce genre de "conneries".

salutations citoyennes.

Samir,

Écrit par : samir | 02/08/2008

@ Jean Valjean : ne vous y méprenez pas; la Suisse musèle les citoyens. Cette mer de silence est d'autant plus profonde qu'elle n'y paraît! On peut perdre son boulot pour moins que ça. De plus, les coups de génie n'ont pas place dans les sphères décisionnelles.

Écrit par : Judith | 02/08/2008

Bien joué Judith...la grande muette... Notre pays est on ne peut plus consensuel... Politicars, médias, business, syndics... TOUS COPAINS !

Écrit par : nobody | 02/08/2008

@ Judith,

Apparament vous êtes l'exeption qui confirme la règle.

D.J

Écrit par : D.J | 02/08/2008

article nul

Écrit par : vanel | 02/08/2008

Mieux vaut tard que jamais, député Brunier !
Tout de même BRAVO !

Enfin, un socialiste anti antisémites !
BRAVO ! Vous êtes un saint homme !
Le Congrès Juif Mondial vous transmet son soutien ! (merde, ils savent pas que vous démissionnez à la fin de l'année)...

D'habitude, les gauchistes extrêmes, comme les extrême-droite, sont antisémites.

Vous les prenez à contre courant !

CHAPEAU !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 02/08/2008

texte sans aucun interet ne fais que dire et redire ce qui a ete deja dit et n'apporte aucune nouveaute dans l'affaire ,mais bon puissent etre les suisse connu pour leur lenteur on en vois le resultat

Écrit par : hideux | 03/08/2008

jamais rien lu d aussi nul ! nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!
nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!nul!

Écrit par : jeanjean | 03/08/2008

Article nul... l'auteur mériterait lui de se faire virer sans le soutien populaire (que Siné par ailleurs mérite tant...)

Écrit par : Renaud | 03/08/2008

Oui à l'unanimité NUL !
Au lieu d'écrire ça, vous auriez mieux fait d'aller à la messe !

Écrit par : Sinéphile | 03/08/2008

Au secours " LA TRIBUNE DE GENEVE" est devenu RACISTE ANTI-MUSULMANE !!

Écrit par : michel | 03/08/2008

LES MUSULMANS SONT DEVENUS UNE RACE MAINTENANT ?

Et puis quoi encore ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/08/2008

Je suis islamophobe, judéophobe, christianophobe, boudhistophobe et j'en passe. J'ai horreur des religions même si je respecte les croyants, les croyances ne donnent des boutons. Quant aux races faut-il rappeler qu'il n'y a qu'une seule race : la race humaine. Le reste ne sont que des adaptations à des niches écologiques spécifiques.

Mon cher Christian, tu viens de perdre une bonne occasion de la fermer et si tu crois qu'avec ce genre de discours que tu vas devenir Conseiller d'état, je me marre. Tu n'as aucune chance, les nanas de ton groupe sont toutes le couteau entre les dents et je n'aimerai pas être le mec qui prétendrait leur ravir ce qu'elles pensent leur revenir de droit (parité etc...) Alors reste zen, et pense au lieu de soutenir les conneries de ce traître de Val qui, je te le rappelle en passant était en faveur de l'intervention de la France en Irak, par exemple.

salut p'tite tête
Tiger Lilly

Écrit par : Tiger Lilly | 03/08/2008

article nul
sans intérêt
ne connaissant pas manifestement l'histoire dont il parle

Écrit par : pfff | 03/08/2008

Quelle époque !!! Dès que la vérité est dite est qu'elle dérange on est traité de raciste ou d'incompétent. Oui Ségolène Royale avait raison de dire que SARKO n'était pour rien dans la libération de cette chère Ingrid SENE lui aussi a raison de dire qu'il est ridicule pour le "fils de" de se convertir à une autre religion pour des raisons d'argent. Où est le racisme dans cette affirmation ? Toutes ces âneries de journaliste speudos intellos font bien l'affaire du roi SARKO. C'est sur ce dernier que Joffrin ( il a été humilié par le ROI et n'a pas eu le courage de quitter la salle ) doit s'acharner pas sur des personnes qui ont démontré toujours leur liberté de paroles. Joffrin et le patron de C Hebdo feraient de se battre contre la main mise du pouvoir sur la presse et sur la télévision !!!!!

Écrit par : MAURER | 03/08/2008

Il y avait que ça : "il est ridicule pour le "fils de" de se convertir à une autre religion pour des raisons d'argent" ?

Je n'en suis pas sur...et d'ailleurs Siné fut condamné dans les années 1980 pour antisémitisme...

Un autre article ?
http://aaroua.blog.tdg.ch/archive/2008/07/18/sine-victime-de-l-incoherence-mediatique-francaise1.html

12 février 1985, l’illustre Siné fut condamné par la 17e Chambre correctionnelle de Paris pour incitation à la discrimination, à la haine et à la violence raciales.


13 décembre 1982, Pierre Desproges écrit de Siné :
"Vous êtes de ces pacifistes bardés de grenades et de bons sentiments prêts à éventrer quiconque n’est pas pour la non-violence." «Siné possède la particularité singulière (bonjour les pléonasmes) d’être le seul gauchiste d’extrême-droite de France.»


Devinette. Qui a dit : "Je suis antisémite et je n’ai plus peur de l’avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs...Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s’il est pro palestinien..." ?
Ahmadinejdad au cours d’un banquet négationniste ?
Un néo nazi facétieux ?
Robert Faurisson dans "National Hebdo" ?

Non, non, vous n’y êtes pas du tout.

C’est bien Siné qui tint ce discours en août 1982 sur les ondes de la radio libre Carbone 14.
Ainsi, après l’attentat de la rue des Rosiers, il exprimait avec une charmante spontanéité son sentiment concernant un évènement où 6 personnes - pas toutes juives, hélas( !) - avaient trouvé la mort.


Siné, qui aura 80 ans le 31 décembre prochain, aura eu un parcours engagé. Déjà dans les années 50, en pleine guerre d’Algérie, il ne cachait pas ses positions anticolonialistes.
Il y a 3 ans, il soutenait la liste Euro-Palestine aux élections européennes de juin 2004.


Bien qu’il soit impliqué dans la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence, Siné peut être d’une violence verbale inouïe, lorsqu’il s’agit du fait religieux. Dans un billet du blogueur politique Luc Mandret, repris sur le site de Marianne (16 juillet 2008), Siné est présenté comme « un provocateur […], un extrémiste laïc, un allergique épidermique aux religions et aux religieux, un bouffeur de curés, de rabbins, d'imams. » Wikipédia décrit le dessinateur français comme étant un « athéiste militant » et cite l'une de ses déclarations à ce sujet :

« La religion m'énerve. C'est de l'obscurantisme, ça rend les gens idiots. La soumission enlève le libre arbitre et impose des tabous. Je n'ai jamais cru en Dieu. Ça m'a toujours paru infantile. Mais ce n'est pas le fait que les gens croient qui m'énerve, c'est le prosélytisme, cette façon de nous faire partager des trucs saugrenus. Les curés, les rabbins, les ayatollahs inculquent des choses fausses aux enfants. La religion devrait être quelque chose de personnel. »

Mais récemment, en moins d’un mois, deux textes seulement auront suffi pour ouvrir les yeux de Siné sur les contradictions du système médiatique français.

Dans le premier texte publié dans Charlie Hebdo du 11 juin 2008, il écrit :

«Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et, au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que, de plus en plus, les musulmans m’insupportent et que, plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier, plus j’ai envie de leur botter violemment le cul !
J’ai toujours détesté les grenouilles de bénitier catholiques vêtues de noir, je ne vois donc pas pourquoi je supporterai mieux ces patates à la silhouette affligeante et véritables épouvantails contre la séduction !
Leurs maris barbus embabouchés et en sarouel coranique sous leur tunique n’ont rien à leur envier au point de vue disgracieux.
Ils rivalisent de ridicule avec les juifs loubavitchs !
Je renverserais aussi de bon cœur, le plat de lentilles à la saucisse sur la tronche des mômes qui refusent de manger du cochon à la cantoche.
Quand on a des parents aussi bornés que les leurs, le seul remède est de leur désobéir et de les envoyer se prosterner […]
La bêtise n’a pas de limites, c’est connu, mais arrêtons de la respecter et, qui plus est, de l’entretenir au nom d’une indulgence dont ils ne font, eux, aucune preuve !»

Il n'y va pas avec le dos de la cuiller.
Mais en dépit de cette violence, pas de réaction.

Cependant, lorsque dans l’édition du 2 juillet 2008 du même journal, il s’aventure sur un autre terrain plus difficile, en affirmant que :

«Jean Sarkozy, digne fils de son paternel et déjà conseiller général de l'UMP, est sorti presque sous les applaudissements de son procès en correctionnelle pour délit de fuite en scooter.
Le Parquet a même demandé sa relaxe !
Il faut dire que le plaignant est arabe !
Ce n'est pas tout : il vient de déclarer vouloir se convertir au judaïsme avant d'épouser sa fiancée, juive, et héritière des fondateurs de Darty.
Il fera du chemin dans la vie, ce petit !»

Philippe Val explique le départ de Siné comme suit :
«Je suis rarement d'accord avec ce que Siné raconte mais il y a une latitude à Charlie pour exprimer des opinions différentes des miennes […]
Cette latitude est bordée par une charte qui proscrit notamment tout propos raciste et antisémite dans le journal».


Ce Siné...il a des antécédents...persiste et signe, dans le registre...racisme & co.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/08/2008

Brunier au Conseil d'Etat !?
AU SECOURS !
Qui serait assez folle/fou, au PS, pour proposer sa candidature et qui serait assez folle/fou pour voter Christian Brunier ?

:o)

Écrit par : Blondesen | 03/08/2008

PAS MOI ! JAMAIS POUR LE PS !
Ils en ont fait trop de dégâts !
Rien que la BCGe !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/08/2008

@Victor DUMITRESCU : rien que pour prendre l'exemple de la femme voilée : outre que c'est anti religion et pas anti arabe (et que ttes les religions en prennent pour leur grade dans ce papier), en poursuivant la logique pourquoi les bien-pensants policeurs de pensée ne sont pas montés sur leurs ergots ??
c'est bien la preuve qu'il y a 2 poids 2 mesures

carbone 14, il a pas été condamné, a regretté ses propos et s'est excusé. d'autre part la citation est tronquée "je suis antisémite depuis qu'israël bombarde" (c'est pas très fins certes)

de + siné s'était marié avec une femme juive, après la guerre il parle du "salopard de goy" qui rackettait ladite famille et qui avait mis un écriteau "entreprise juive" sur leur porte "je l'aurais bien flingué mais c'est facile à dire !" dit-il. sans compter son combat pour l'indépendance de l'algérie (il a hébergé des algériens à l'époque), son engegement pour que la france reconnaisse la shoah, etc

quant à l'affaire j sarkozy, il y a tellement rien dans ce dossier qu'ils sont obligés de faire les poubelles

enfin je concluerai par la réaction de charb :
Pour Charb, le rédacteur en chef adjoint de Charlie Hebdo, "l'ampleur que prend cette polémique est délirante".

"On a tout fait à l'intérieur de Charlie pour qu'il n'y ait pas de procès, or à l'extérieur, Siné est condamné pour antisémitisme sans même avoir été jugé", déplore Charb. "Siné, je le connais, il n'est pas antisémite", affirme-t-il à l'AFP.


..alors 1 "dérapage" 1/2 en 60 ans de carrière, même si on est pas tjrs d'accord avec ce qu'il dit (et c'est mon cas) il y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. c'est bien la preuve d'une inquisition intellectuelle à sens unique : en france les esprits sont tendus car le gvt microfasciste du moment veut remettre en question la laïcité

Écrit par : blabla | 03/08/2008

Le 2 juillet 1997, Siné écrivait à propos de la GayPride : "Loin d'être un empêcheur d'enculer en rond, je dois avouer que les gousses et les fiottes qui clament à tue-tête leur fierté d'en être me hérissent un peu les poils du cul... Libé nous révèle leurs chanteuses favorites : Madonna, Sheila et Dalida... On ne peut que tirer la chasse devant un tel goût de chiottes probablement dû au fait que c'est l'un de leur lieu de plaisir préféré."

pour information aux nombreux "naïfs" qui pensent sou(tenir un "libertaire"

Écrit par : BZH | 03/08/2008

Décidément la défense des communautés n'a pas de limite. On se fout de la manière dont les gens prennent leur pied, et comme Siné j'en ai marre de voir des personnes brandir leur sexualité comme une identité. Etre homo n'a rien de nouveau depuis que le monde est monde il y a des homos en faire une catégorie à part participe de la discrimination. Rendons leur l'indifférence qu'ils/elles méritent pour le reste parlons d'autres choses comme le futur du capitalisme après la prochaine crise : celle des crédits. Elle se pointe à toute vitesse et pour ceux qui ont aimé les sub-prime ça va être un régal.... J'espère que Brunnier ne va pas me traiter d'homophobe :-)))

TL

Écrit par : Tiger Lilly | 03/08/2008

Çà c'est de la synthèse ou je ne m'y connais pas!!! Grâce à Christian Brunier, ceux qui ont raté le coche d'une polémique qui dure depuis maintenant plus d'une semaine auront tout compris. Quelle belle plume pour exprimer un Carpe Diem particulièrement engagé. Mais il est vrai que tout a déjà été dit. C'était sans doute juste pour donner une dimension internationale à cet évènement ou pour faire avancer le schmilblick?

Écrit par : Tina Weston | 03/08/2008

ça donne l impression d un canular votre article sarkosy allume encore un feu val l opportuniste sans fond la france se divise encore un peu plus mais la c est tres machiavelique on retrouve l extreme droite avec les defenseurs de la laicité pour defendre siné on comprend l amalguame fait par la petition pro val

Écrit par : jeremiah | 03/08/2008

que certains s'étonnent que charlie hebdo est actuellement dans la tourmente parce qu'un de ses journalistes a dérapé est pour le moins que l'on puisse dire inacceptable, la liberté d'expression est à plusieurs vitesses et tout le monde sans exception connait les domaines à ne pas toucher un lobbie très puissant d'intellectuels français veille au grain.
charlie hebdo disparaitra de l'espace médiatique français que phillipe le veuille ou non.

Écrit par : VOICLAIR | 03/08/2008

"La Tribune de Genève", encore une nouvelle marque de PQ ?

Écrit par : Regmoelle | 03/08/2008

Mon petit Brunier,
Où est le caractère antisémite du papier de Siné, à l’évidence, que vous n’avez pas lu?
Par contre, trop jeune peut-être, une évidence vous échappe
Le très cucultivé Philippe Val, utilise la même mécanique que les staliniens des années 50.
Il y a une similitude chronologique flagrante dans le procès fait à Siné et celui fait à Aragon à la suite de la publication à la mort de Staline, d'un portrait de ce dernier, dans la revue "Les Lettres Françaises"
Rappel des faits pour les jeunots: à la mort de Staline, l'hebdo "Les Lettres Française", très bonne publication dirigée par Aragon et plus que liée au PC, avait publié en une, un portrait du "père des peuples" réalisé par Picasso.
Cette publication avait provoqué l'indignation - totalement spontanée, il va sans dire... - de lecteurs, l'esthétique du dessin à l'évidence ne correspondant au réalisme socialiste.
Je crois me souvenir que c'est le bureau politique du PC, avait exigé de Aragon des excuses publiques.
Pour Siné, ce ne sont pas des lecteurs, mais un "agent d'influence israëlien, peigne-cul" , qualificatif donné à la poubelle, askalovichienne - pardon pour les poubelles, elles reçoivent des ordures, mais n'en emettent pas- par Bernard Langlois, rédac chef? de Politis (voir sur le site son papier du 24 juillet, brillant!).
Pour résumer:
Askalovitch (lecteur) s'indigne -spontanément c‘est évident -
Val (bureau politique) exige des excuses publiques.
Seule différence, de taille dans les deux cas, Aragon a obéit à l’ injonction.

Écrit par : benoist | 03/08/2008

@ blabla.

"c'est bien la preuve qu'il y a 2 poids 2 mesures"

Je n'ai jamais dis le contraire, mon combat est justement contre ce système.

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 03/08/2008

Le fait que le terme antisémite ne s'applique qu'aux pratiquants de la religions juive est l'une des données de l'équation.

A quel titre ces adeptes d'un rythe religieux peuvent-ils prétendre supplanter l'ensemble des peuples de cett érgion du monde.

Pour moi les adeptes de cette religion sont eux les premiers des antisémites en se comportant comme ils le font avec les vrais sémites qui sont leurs voisins.

Décidément le pauvre Salomon doit se retrouner dans son tombeau.

Lui qui a voulu un royaume reposant sur le respect et la paix.

Voilà que ceux qui prétendent être ses descendants sont le bourreaux des dits voisins!!!

Pauvre Jérusalem, qu'es-tu devenue? un repère d'usurpateurs?
Certainement pas la ville de lumière et de paix qu'a voulu le bon roi Salomon.

Quant à toi Josuha Bin Jospha, tu as beau avoir jeté les marchands hors du temple, ils y sont revenus! Pire, se sont eux qui de l'Orient à l'Occident mènent la sarrabande, vendant une foi de pacotille pour la seule vérité!

Alors peu importe "l'affaire Sene", la vérité est qu'un groupe de puissants usurpateurs mène le bal pour gagner l'argent et pour y parvenir osent s'appuyer sur les Ecritures Saintes. Un bien triste monde que celui dans lequel nous vivons et dans lequel des naïfs essaient de se faire une place au soleil par démagogie!

Pour que Carpe Diem puisse exister, il faut être serein, juste et loyal. Tout ce qui manque à l'auteur de ce blog dont l'intitutlé est bien trompeur.

Écrit par : jules | 03/08/2008

@ Jules.
Les israéliens, ont-ils le droit de se défendre, ou même pas ?

"Voilà que ceux qui prétendent être ses descendants sont les bourreaux des dits voisins!!!"

Dans mon article, intitulé, "Israël, terre d'asile pour musulmans"

http://victordumitrescu.blog.tdg.ch/archive/2008/08/03/israel-terre-d-asile-pour-musulmans.html

vous en apprendrez comment 180 palestiniens ont vu leurs vies sauvées par Israël !

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 04/08/2008

Siné veut intenter un procès en diffamation. On verra alors qui est le dindon de la farce. Je ne trouve pas que dire du fils Srkozy qu’il est prêt à tout, même à se convertir, pour réussir, soit de l’antisémitisme.
Mais nous avons ici quelques élites autoproclamées grands inquisiteur de la pensée, qui se permettent de savoir ce qui est juste ou non.
En France, c’est BHL. Qu’il confonde sans gène l’ambition du dauphin et la religion de sa future épouse ne fait pas réfléchir nos petits écrivaillons du dimanche. C’est dommage, car nous allons droit vers une société qui va interdire tout débat au nom de l’obscurantisme le plus crasse, pour paraphraser l’autre nigaud.
Trop d’antisémitisme tue l’antisémitisme. Nos pourfendeur du droit, mais du droit des leurs, car on ne les entend pas lorsque les islamistes se font brocarder, devraient arrêter de croire à une atteinte de la mémoire historique à chaque pique lancée à leur endroit.
Je suis libertaire, impie et fier de l’être. J’ai de nombreux amis juifs, avec qui, heureusement, nous pouvons plaisanter. Chaque peuple à ses mimiques, ses travers. A-t-on fait un scandale pour le film « La vérité si je mens », bien plus caricaturale que ce petit mot de Siné ? Pas à ma connaissance.
Tout cela n’est qu’une farce qui va tourner mal.
Ca a commencé, je n’achète plus Charlie. Mais Siné me fais toujours autant rire dans ses colères noires.

Écrit par : Pasdeparanoia | 04/08/2008

@MAURER,

tu nous cite pas mal d'histoire sur les anciennes déclarations de Siné que la justice a condamné, et s'en excusé très sincèrement et a expliqué le contexte de la dite déclarations.

il a soutenu la liste euro-Palestine, c'est tout a fait son droit, Dieudonné était sur la dite liste mais il n'avait encore pas fait de déclarations à caractère antisémites, il était connu pour ses position antiracistes et anti-antisémites.


La question qui se pose est quelle est votre avis sur la nature de la phrase incriminée de Siné, est-elle à caractère antisémite ou PAS ? si ta réponse est oui, donnes nous ton argumentation ?

deuxième question, trouves tu choquantes et racistes les caricatures de 2006 représentant le prophète de l'islam enturbanné avec une bombe ?

cordialement,
samir

Écrit par : samir | 04/08/2008

"Mais, le ferrailleur contre l’Autorité a refusé de s’excuser, de simplement dire qu’il avait déconné au-delà de l’acceptable …"
Pourriez-vous nous expliquer de quoi Siné aurait du s'excuser? D'avoir repris mots pour mots les dire du président de la LICRA.
SVP répondez espèce de malhonnète!

Écrit par : Trobador | 05/08/2008

S'excuser de traiterle Fiston Sarko d'arriviste.
Ce qui est la stricte vérité.

Écrit par : Pasdeparanoia | 05/08/2008

lundi 23 juin 2008
Sarkozy comme chez lui en Israël
http://www.liberation.fr/actualite/monde/334081.FR.php

Patrick Gaubert, président de la Licra et ami de Nicolas Sarkozy, assure n’avoir jamais parlé de ces questions avec lui. «Nous partions parfois en vacances ensemble avec une bande de copains juifs à moi, mais ne parlions jamais de religion.» Il remarque qu’aujourd’hui, le fils de Nicolas Sarkozy, Jean, vient de se fiancer avec une juive, héritière des fondateurs de Darty, et envisagerait de se convertir au judaïsme pour l’épouser. «Dans cette famille, on se souvient finalement d’où l’on vient», s’amuse-t-il.


...pt-être finalement le pdt de la licra est-il lui aussi antisémite ?!?

Écrit par : blabla | 05/08/2008

Bonjour,

Quelques points de précision:

- Ceci est un blog libre où l'auteur peut s'exprimer dès lors qu'il respecte le cadre de la loi. Bien que figurant sur la plateforme du quotidien La Tribune de Genève, il ne représente ni la ligne rédactionnelle de ce journal ni les opinions des journalistes.

- Concernant l'affaire Siné: on oublie parfois de le préciser, mais Philippe Val, en tant que rédacteur en chef, est juridiquement responsable de ce qui est imprimé dans son journal.
Aussi: soit l'article de Siné est effectivement antisémite, et c'est une faute professionnelle grave de la part de Val. Soit il ne l'est pas, et dans ce cas il s'agit bien d'un sordide règlement de compte destiné à se débarrasser du caricaturiste (notamment après l'affaire Denis Robert et Clearstream).

- L'article est il antisémite? Légalement, comme l'a relevé l'avocate Giselle Halimi, l'accusation ne tiendrai pas devant un tribunal. Dans ce cas, Siné est-il inconsciemment antisémite? Peut-on accusé un individu selon le jugement que l'on porte sur son inconscient? Oui, mais alors nous sommes dans 1984 de Georges Orwell...

- Si Siné est antisémite, peut-on en déduire que les signataires de la pétition en sa faveur sont antisémites? Si c'est le cas, je suis heureux d'apprendre que Guy Bedos, Edgard Morin, Pétillon, Michel Onfrey, Gilles Perrault, Delfeil de Ton et beaucoup d'autres - dont moi même - sont antisémites. Ils nous l'avaient bien caché jusqu'à aujourd'hui.

- Tous les extraits cités dans cette page par Victor Dumitrescu sont sortis de leur contexte (à titre d'exemple, le portrait de Siné par Desproges fait parti d'un sketch du Tribunal des flagrants délires. Desproges travaillait avec Siné et les deux hommes s'entendaient bien. D'ailleurs, il est probable que Desproges ferait lui aussi aujourd'hui l'objet d'un procès pour antisémitisme, ayant osé quelques saillies culottées sur les juifs). Un rapide parcours sur la Toile des articles consacrés à l'affaire permettra à tout lecteur soucieux d'objectivité de constater que les exemples de Monsieur Dumitrescu sont biaisés.

- A titre personnel, je regrette le dévoiement de l'accusation grave d'antisémitisme pour des visées qui sont essentiellement stratégiques. C'est justement parce que l'antisémitisme réel - et bien plus sournois - existe qu'il faut rester extrêmement vigilant sur l'ustilisation de ce terme.

- Enfin, je trouve contestable que l'on traite de "nul" le billet de Christian Brunier. Il me semble plus intéressant d'argumenter. Ou à la rigueur, de lui faire remarquer que son texte semble survoler la polémique, en omettant de nombreux points essentiels. Reste qu'un billet sur un blog n'est pas un article ni un travail d'enquête, mais plus sûrement l'expression d'un sentiment, d'un engagement ou d'une indignation.

Bien à vous

Lionel Chiuch

Écrit par : Lionel Chiuch | 05/08/2008

« Ou à la rigueur, de lui faire remarquer que son texte semble survoler la polémique, en omettant de nombreux points essentiels.»
Cela me paraît être une bonne définition de la nullité journalistique.

Écrit par : Pasdeparanoia | 05/08/2008

Monsieur Lionel Chiuch, je vous laisse consulter cet article...

http://aaroua.blog.tdg.ch/archive/2008/07/18/sine-victime-de-l-incoherence-mediatique-francaise1.html

Personnellement, je veut bien qu'on efface mes commentaires, si cela peut résoudre, en quoi que ce soit, cette triste affaire...
Mais je pense, qu'il est plus du ressort du Tribunal des prudhommes, comme dossier, que de la blogosphère...

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 05/08/2008

Monsieur Dumitrescu, personne n'a parlé d'effacer vos commentaires (pas moi dans tous les cas).

J'avais déjà lu l'article en question: il n'est pas inintéressant, mais laisse lui aussi de côté de nombreux aspects de cette affaire. Siné s'y dévoile notamment comme un adversaire acharné des trois monothéismes. Vous même, sur un autre blog, dénoncez la violence inhérente à ces monothéismes (en insistant toutefois sur l'Islam). Au moins avez-vous un point d'accord avec le caricaturiste de Charlie...

Écrit par : Lionel Chiuch | 05/08/2008

Siné n'a pas compris qu'il ne fallait pas toucher au prince Jean, beaucoup vont devoir se faire à l'idée que désormais il faudra être politiquement trés trés correct, une bonne partie de la presse est déjà aux ordres, Quand à Vial il s'est rendu ridicule en virant son pote, lamentable, il sera sans doute invité à la prochaine garden party de l'Elysé ou du Crif, peut être en fait c'est lui qui s'est converti et que tout le monde l'ignore, en plus prétendre que les Sarkos sont intéressé par l'argent, mon pauvre Siné qu'est ce que tu vas chercher !

Écrit par : PAVE | 06/08/2008

Les commentaires sont fermés.