15/09/2008

Mémorial de la Shoah à Paris

« On dit souvent que la force est impuissante à dompter la pensée, mais pour que ce soit vrai, il faut qu'il y ait pensée. Là où les opinions irraisonnées tiennent lieu d'idées, la force peut tout. Il est bien injuste de dire, par exemple, que le fascisme anéantit la pensée libre. En réalité, c'est l'absence de pensée libre qui rend possible d'imposer par la force des doctrines officielles entièrement dépourvues de signification. »

Simone Weil

 

C’est avec la gorge serrée que nous poussons la porte du Mémorial de la Shoah à Paris. Dès le portail passé, plusieurs murs affichent près de 76'000 noms d’enfants, de femmes et d’hommes juifs déportés entre 1942 et 1944. Le Mémorial symbolise les 6 millions de morts victimes de la Shoah et rend hommage aux autres victimes de l’horreur nazie.

Salle après salle, nous revivons les exactions antisémites, la terreur des camps de concentration et les dérives des politiques de la haine. Comment des humains peuvent-ils commettre de telles saloperies ? Pourquoi des hommes sont-ils capables de tant de violence contre d’autres êtres humains ?

Le désespoir t’envahit. D’autant plus quand tu te rends compte que les thèses de cet extrémisme sont reprises partout dans le monde, comme si la mémoire s’évaporait. Les mêmes slogans, les mêmes méthodes d’intolérance se renouvellent …

Chaque humain devrait visiter ce lieu pour ancrer dans sa tête le fameux « souviens-toi ! ». Une telle découverte diminuerait à coup sûr les dérives haineuses et le révisionnisme. Plus que jamais, à l’heure de la montée des intégrismes religieux et des fanatismes politiques, il faut combattre l’Alzheimer historique au parfum de populisme.

Heureusement, à côté s’élève le Mur des justes, sur lequel se dresse la liste de celles et ceux qui ont aidé des personnes juives pour échapper aux griffes fascistes. Des humains, bannières du courage et de la dignité, qui ont résisté et qui se sont opposés à ce climat de mépris.

Si vous passez par Paris, rendez-vous au Mémorial de la Shoah , sis 17, rue Geoffroy-l’Asnier dans le 4ème arrondissement. Une leçon d’humanité !

www.memorialdelashoah.org

 

shoah.jpg

 

 

Les commentaires sont fermés.