02/01/2009

Burn After Reading

Vu au cinéma, le film des frères Joel et Ethan Coen avec Tilda Swinton, John Malkovich, George Clooney et Brad Pitt.

Le synopsis, comment dire ? C’est une série d’histoires simples, qui additionnées donnent un récit incompréhensible, y compris pour la CIA qui supervise les allers-venues de chaque protagosniste de cette irrésistible comédie. Les actrices et acteurs sont sublimes et souvent utilisés à contre-emplois. Voir Georges Clooney et Brad Pitt ridicules, maladroits, ringards et enlaidis, quel plaisir, Messieurs, pour notre masculanité.

A vrai dire, c’est le récit d’Osborne Cox (Malkovitch), un agent de la CIA qui se fait virer. Il décide d’écrire ses mémoires. Son épouse, qui souhaite le quitter, copie ses fichiers sur son ordinateur et les confie à son avocat. Une employée de celui-ci perd le CD de ces données dans son club de fitness. Deux employés de ce centre de remise en forme, Linda et Chad, décident de monayer ces informations confidentielles de la CIA. Il monte un chantage qui tourne mal. Ils décident de vendre alors ces secrets aux Russes. Ajoutez en plus une série de tromperies, de quiproquos, de rebondissements et de meurtres. Comme je l’ai déjà dit, c’est un patchwork de petites histoires simples qui regroupées donnent un scénario tourmenté et hilarant.

J’ai adoré ! Foncez au ciné pour oublier la crise.

 

Burn_After_Reading.jpg

12:28 Publié dans Humour | Tags : cinéma | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.