22/03/2009

Suite matrimoniale avec vue sur la mère

Vu au Casino Théâtre de Genève « Suite matrimoniale avec vue sur la mère », one-woman-show de Brigitte Rosset, signé Confiture, écrit par Brigitte Rosset et Nicolas Haut, mis en scène par Jean-Luc Barbezat. Durant une petite heure 30, nous avons assisté à un solo grinçant sur le vie d’une femme. De son mariage à sa vie de mère, en passant naturellement par la maternité et la rupture. Les rires éclatent à gauche, puis à droite, puis devant, puis derrière, en fonction des parcours de vie de chaque spectateur-trice. La pétillante comédienne joue, en aparté, des rôles tellement vrais, celui de sa mère, de son mari, de ses ami-e-s, de l’enseignante psycho-rigide de son gosse, de la pédopsy déglinguée ou de son collègue de boulot totalement beauf.

 

Les contes de fées se basent sur le schéma « Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. » Brigitte Rosset nous présente l’envers de la boutique.

 

Plusieurs scènes sont irrésistibles. L’accouchement, où elle compare son corps à la bouteille d’alcool dans laquelle on retrouve, avec un air interrogatif, une grosse poire alors que le goulot est tout étroit.

 

Mort de rire, lorsqu’elle évoque ses kilos accumulés avant l’enfantement et son rêve d’accoucher d’un bambin de 17 kilos, évacuant d’un seul coup son surpoids.

 

Hilarité, quand elle simule la chambre de la maternité envahie par une multitude de visites alors qu’elle allaite avec beaucoup de pudeur.

 

Cette belle performance de comédienne offre aux spectateur-trice-s une bonne tranche de bonne humeur et un recul sur la vie très euphorisant.

rosset.jpg

 

12:42 Publié dans Humour | Tags : rosset | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.