12/07/2009

La vie est belle

La Cour des Lys

Avons déjeuné à « La Cour des Lys » à Meximieux, un des bons bistrots de la région de la Dombes, à quelques pas du village pittoresque de Pérouges. Le chef de cuisine Frédéric Navez mélange cuisine traditionnelle française, tout en y apportant des graines d’innovation. Nous mangeons un Nougat de Foie gras des Landes et de Homard bleu, Compote de pommes et de rhubarbe, Tuile organe-pistache ; un Carré d’agneau au Serpolet de Lagorce, Gingembre confit au Manicle rouge et Bavarois d’asperges et de chorizo ; et une Découverte des plaisirs sucrés, excellent plateau de dessert. Je vous laisse, mon dessert prend feu !

DSCF0374.jpg
Photo : Christian Brunier

 

Les Persanes de Montesquieu

Bu un bon Bordeaux rouge « Les Persanes de Montesquieu », une appellation de Graves. Rouge rubis avec des reflets violacés, ce vin est complexe, mais tout en rondeur. Aromatique, avec des tanins affirmés et soyeux, il dégage des saveurs de fruits rouges, surtout de mûres, et quelques petites senteurs vanillées. Cet assemblage de Merlot et de Cabernet Sauvignon accompagne à merveille les viandes et le fromage.

 

La Fumisterie

Resto sis 21, rue des Noirettes à Carouge (Genève). Installé dans une ancienne usine, sa déco est un savant mélange entre la conservation du patrimoine industriel et le design d’aujourd’hui. Ce bistrot branché dégage une ambiance de convivialité. Les cocktails sont sublimes, le service sympa, le choix de vins est tout à fait correct, la musique bien adaptée, mais la bouffe est trop chère par rapport à sa réelle qualité. Un endroit à ne pas louper tout de même !

 

Spice of India

Quelle surprise ! Resto indien sis 29, rue de Lausanne, dans le quartier des Pâquis, à Genève. Cosy, au décor moderne, avec des murs de couleurs chaudes, la nourriture y étant servie est de très bonne qualité. Les serveurs sont très sympas. On regrette juste qu’ils parlent très peu le français dans la Cité de Voltaire et de Rousseau. Une bonne bouffe, originale, à un prix tout à fait convenable, avec un vin correct sont des garanties pour passer une belle soirée.

 

« Cigalon »

Ce restaurant gastronomique se trouve dans l’ancien zoo de Pierre-à-Bochet (39, route d’Ambilly à Thônex), là où j’ai passé des plombes à admirer le lion et le boa lorsque j’étais enfant. Désormais, les poissons ont remplacé les fauves et les serpents. Cuisine succulente, spécialisée dans les produits de la mer et des rivières. Le cadre n’est pas à la hauteur de la gastronomie offerte, même si la terrasse verdoyante est vachement agréable. La patronne connaît bien les vins, dont plusieurs proviennent du terroir genevois. Assurément une bonne table de Genève, faisant du bien à nos papilles.

 

Un bel horaire 

« Je ne marquerai que l’heure des beaux jours », voici comme je conçois un bon horaire 

DSCF0379.jpg
Photo : Christian Brunier

 

 

 

Commentaires

Dommage que les commentaires de ce blog ne soient pas que modérés, comme stipulé, mais plutôt fermés. En effet, il est rarissime de pouvoir lire des réactions de vos lecteurs. Ce n'est vraiment pas "de bonne guerre". Il ne doit tout de même pas y avoir que des gens agressifs ou grossiers, qui s'expriment ?!

Écrit par : Lilican | 12/07/2009

Les commentaires sont fermés.