04/11/2009

La famille Royale a l’humour d’une palourde

Trois ans de prison pour un petit dessin de presse humoristique. Voici la peine à laquelle vient d’être condamné KhalilGueddar au Maroc. La famille royale marocaine, après le décès du tyran Hassan II, annonçait davantage de liberté, dont l’esprit de son peuple peut tant l’incarner.

 

Après quelques minces ouvertures, la censure est revenue en force. Dans ce pays, le pouvoir n’aime pas rire, et surtout pas de lui. La dérision est prohibée.

 

En plus de la prison, le dessinateur à la plume acerbe devra verser 270'000 euros au prince Moulay Ismail, héro du dessin incriminé, et cousin du roi.

 

Le directeur du journal, hébergeur de ce dessin « criminel », écope de la même peine, solidarité totalitaire oblige.

 

En campagne électorale, Nicolas Sarkozy avait déclaré « Il vaut mieux trop de caricatures que pas assez. » Sarkozy peut prouver sa sincérité sur ce thème en faisant pression sur le régime autocratique marocain, ami de la France, pour gracier ces humoristes.

 

Le rire doit prendre le pouvoir sur les interdictions !

Maroc.jpg

L’effet Federer

 

Hier soir, le FC Zurich a perdu 6-1 contre l’Olympique de Marseille. Perdre en un set pour une équipe de foot, c’est rare !

 

06:26 Publié dans Humour | Tags : humour, maroc | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.