24/01/2010

Non, je ne serai pas candidat au Conseil administratif de la Ville de Genève

 

« Un socialiste qui fait la gueule, ce n'est pas un socialiste optimiste. On ne suit pas les gens qui font la grimace. Le socialisme chiant, je suis contre. »

Michel Delebarre

 

« Le Courrier », « Léman bleu Télévision », une radio et plusieurs membres du PS  m’ont cité comme l’un des papables à la succession de Manuel Tornare au Conseil administratif de la Ville de Genève.

 

Bien qu’intéressé par un rôle exécutif en politique, je ne serai pas candidat à ce poste, principalement pour les trois raisons suivantes :

 

  1. Au niveau municipal, je me suis mobilisé, au début de mon parcours politique, à Vernier, où j’ai notamment été Président du Parti socialiste local et Conseiller municipal. Ensuite, je me suis investi énormément au niveau cantonal en assumant les fonctions de Président du PS cantonal, de député et de Chef du groupe socialiste au Grand Conseil. Je me suis donc peu impliqué au niveau municipal en Ville de Genève. Dans ce contexte, prétendre accéder à l’Exécutif ne me semble pas correct par rapport aux membres de la section socialiste de la Ville engagés, depuis des années, en faveur de cette municipalité.

 

  1. Occupant depuis 10 mois de nouvelles fonctions professionnelles, je me suis engagé auprès de mon employeur à ne pas briguer de fonctions politiques durant les premières années de l’exercice de ce nouveau poste. Je tiens à honorer pleinement ma parole.

 

  1. Après avoir consacré plus de deux décennies de ma vie à la politique et au militantisme associatif et syndical, j’ai envie de consacrer du temps à mon épouse, à mes enfants et à mes proches. Je bouffe la vie, m’amuse comme un fou, vais au spectacle, voyage, visite des expos, fais de bonnes bouffes, lis … bref profite des bienfaits de l’existence.

 

Vu la pléthore de talents se profilant au PS pour postuler au Conseil d’administration, je suis persuadé que nous présenterons une forte candidature aux côtés de Sandrine Salerno afin de dynamiser nos majorités de gauche tant au Conseil administratif de la Ville qu’au sein du Conseil municipal.

 

12:30 Publié dans Politique | Tags : politique, genève | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.