10/02/2010

Le monde dans tous ses états

Le ministre de l’instruction publique, Charles Beer, avec raison, ne voulait plus voir d’enfants tendre la main durant toute la journée dans les rues de Genève, plutôt que de fréquenter l’école. Le bon Charly voulait activer les pros du social pour défendre les droits des enfants. Les journaux en mal de sensations n’ont retenu que la mesure extrême, le retrait des enfants des familles. Ils ont foutu la trouille à ce peuple nomade et persécuté depuis des lustres. Les populistes de tous crins et plusieurs Genevois dont la xénophobie sommeille en eux jubilent : les Roms sont partis. Une nouvelle fois, ils sont chassés et leurs enfants aussi. La solidarité est à terre dans la petite République des droits humains, détentrice des Conventions de Genève. Comme toujours, toutes les routes de la misère mènent aux Roms.

 

Lu dans la Tribune de Genève, dans la rubrique humoristique : « Contrôles qualité ! Le PS va mal ? L’ex-député Christian Brunier met en cause les habitudes bureaucratiques du parti, qui brimeraient les ardeurs des élus. Quand on en connaît certains, c’est bien plus prudent. »

 

La malnutrition est encore très présente en Inde. Plutôt que de lutter avec acharnement contre ce fléau, l’Inde envisage d’envoyer des fusées habitées dans l’espace. Je comprends mieux l’expression « con comme la lune ».

 

La communiste Marie-George Buffet ne manque pas d’humour lorsqu’elle qualifie Sarkozy de boxeur-dentiste : « Au pouvoir il vous démonte le portrait. En campagne, il vous propose de vous refaire les dents. »

18:45 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Je crois que les enfants doivent fréquenter l'école.

Écrit par : Senapus | 14/02/2010

Les commentaires sont fermés.