04/04/2010

Un poulet au citron, façon marocaine

Pour 8 personnes, au marché, tu pars à la recherche de deux beaux poulets fermiers, entiers, élevés en plein air et nourris avec des produits naturels. Il te faut un oignon rouge, 8 gousses d’ail, une petite botte de persil, quelques tomates séchées, un cube de bouillon de poulet, un bon petit paquet d’olives vertes, 2 gros citrons et de l’huile d’olive comme il en pleuvait. Au niveau des épices, il ne faut pas oublier du Ras el hanout, deux cuillerées à café de gingembre, deux cuillerées à café de cannelle, deux pincés du safran, du poivre et du sel.

 

Le jour d’avant … Je mets le citron dans un saladier, coupé en 4 ou/et en tranches, les olives vertes, quelques tomates sèches, 6 cuillérées de sel, pas mal de poivre, un peu d’ail et je  recouvre le tout d’eau de SIG et d’un bon verre d’huile d’olive bio et pressée à froid. Je mélange et laisse mariner au frais.

 

Toujours 24 heures avant le repas, dans un autre plat, je mélange un verre d’huile d’olives, avec le gingembre, la cannelle, le Ras el hanout, le safran, le poivre et le  sel. Je découpe le poulet en 6 ou en 8 et le plonge les volailles dans la mixture. Je mélange longuement le tout afin que tous les morceaux soient bien imprégnés. Je recouvre le tout et le met au frais.

 

Une heure avant le repas, je place le poulet mariné dans un plat à gratin avec son jus. J’ajoute de le bouillon, l’oignon rouge, les gousses d’ail, le persil haché,  une pincée de sel,  de poivre et  de Ras el hanout . J’humidifie le tout d’huile d’olives.  Je place le plat dans le four précuit et laisse mijoter à 150 degrés durant trois quart d’heure.

 

J’additionne ensuite la mélange contenant notamment les citrons et les olives et je laisse encore mijoté au four un bon quart d’heure.

 

C’est l’heure de servir et de passer à table. Un peu de millet peut accompagner ce plat avec de l’harissa et un bon vin rouge de l’Atlas. Bon appétit !

Plat.JPG
Photo : Christian Brunier

 

 

22:40 Publié dans Gourmandise | Tags : poulet, citron | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Dans la cuisine marocaine, le goût des épices c'est très important c'est pour cela que je parfumerai avec du poivre de Kampot...un délice de parfums épicés!

Écrit par : poivre de Kampot | 10/04/2010

Les commentaires sont fermés.