10/06/2010

Le monde dans tous ses états : 10 juin 2010

Bêtise Petroleum (BP)

 

Selon  l’AFP, le CEO de British Petroleum (BP) Tony Hayward a qualifié la fuite de pétrole salissant le golfe du Mexique de « minuscule », comparant cette nappe de pétrole à l’immensité de l’océan. Il a poursuivi son dérapage incontrôlé en jugeant « très, très modeste » l’impact de cette catastrophe sur la nature. Et un abruti par rapport au 7 milliards d’habitant-e-s de ce monde, ça s’appelle comment ?

bp.jpg

Un Valaisan se remet à boire !

 

Bernard Rappaz est un chanvrier persécuté par la justice alors que les responsables des excès financiers ayant provoqué la crise mondiale vivent bien heureux. Pour protester contre cette injustice, le cultivateur de plantes qui se fument a entamé une grève de la faim, puis une grève de la soif. Heureusement, Bernard Rappaz, malgré son entêtement, s’est remis à boire … Pas étonnant pour un Valaisan.

 

Post Tenebras Phallus

 

La droite et ses amis, majoritaires, ne veulent pas mentionner l’égalité des sexes dans le projet de nouvelle Constitution genevoise. Pour protester contre ce machisme, la Jeunesse socialiste a présenté, avec une bonne dose d’humour, un nouvel étendard de Genève, remplaçant la clé de la République par un phallus.

 

Romain de Sainte Marie, le Président de la Jeunesse socialiste genevoise, explique la provocation : « Si les gens sont choqués par notre drapeau, nous le sommes encore davantage par la suppression du principe d’égalité entre hommes et femmes. »

 

J’aime l’usage de la dérision pour combattre les dérapages politiques, une bonne image valant bien mille mots.

JS.jpg

Supprimer la burqa peut s’avérer mortel !

apiculteur.jpg

 

20:47 Publié dans Humour | Tags : humour | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Voilà-t'y pas que maintenant le Directeur Général des SIG se prend pour Mabut ... on aura tout bu ... !

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 10/06/2010

Au risque de passer pour un crétin moi aussi, je pense que les événements du Golfe du Mexique sont véritablement minuscules si l'on compare avec le désastre du Nigéria. La pollution là-bas est au moins 20 fois plus grave que dans le golfe du Mexique, les gens crèvent comme des mouches et personne ne bronche. Ce sont les mêmes compagnies pétrolières qui causent cette tragédie.
Bon, la différence est que dans les Delta du Niger, ce sont juste des Nègres qui crèvent, alors que dans le golfe du Mexique, ce sont des Amis qui sont quelque peu dérangés. Vive la différence...

Écrit par : J.C. Simonin | 10/06/2010

Les commentaires sont fermés.