18/07/2010

Défendons les libertés, boycottons Vérone !

Nous voulions nous rendre à Vérone, ville des amoureux, de Roméo et Juliette, pour vivre un opéra dans les arènes de cette belle cité italienne.

 

Malheureusement, le Maire de la ville, Flavio Tosi, de la Ligne du Nord, issu de l’organisation d’extrême-droite Movimento Giovani Padani, transforme sa municipalité en laboratoire pilote du néo-fascisme ou plutôt de l’archéo-fascisme, ce genre d’idéologie n’ayant rien de nouveau.

 

Prônant des idées de haine, les mouvements de l’extrême-droite européenne se retrouvent régulièrement dans cette ville.

 

En tant que défenseurs de la liberté, résistant à tout jamais contre les idées extrémistes, nous refusons de soutenir ces  tristes individus et renonçons à nous rendre dans ce terreau de haine.

 

Vérone symbolisait l’Art d’aimer. Résistons pour qu’elle ne devienne pas la capitale de l’Art d’haïr.

tosi.jpg

 

Les commentaires sont fermés.