05/08/2010

L’eau à la bouche à Grignan

 

Grignan, est généralement notre première étape lorsque nous descendons en Provence, dans le Languedoc ou sur la Côte d’Azur.

 

Monique, la tenancière, nous accueille à « L’eau à la bouche », une enseigne éloquente. Son troquet se situe à la Rue Saint-Louis, une petite ruelle typique de cette sublime Provence. Dans une petite cour de pierres, gardant un brin de fraîcheur dans ce climat caniculaire, nous dégustons une panoplie de très bonnes choses.

 

En entrée, Ariane sélectionne un foie gras marié à un pain d’épices artisanal de la région et d’une boule de glace à la figue. Moi, j’attaque sauvagement un velouté de ravioles aux truffes, la région étant réputée pour ce produit divin (au sens laïc du terme). Passons au met de résistance. Nos choix se rejoignent, comme souvent, et se portent sur le magret de canard au miel, glacé au Beaumes de Venise. Encore un petit creux pour le fromage ou le fromage blanc au coulis de fruits rouges. L’assiette de pâtisserie clôt ce festin. Pour arroser ce gueuleton, le rosé bien frais de Grangeneuve, un vin du vignoble de Tricastin, est parfait en période estivale.

Eau à la bouche.JPG

12:26 Publié dans Gourmandise | Tags : gastronomie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.