23/08/2010

Les droits humains sont aussi pour les Roms

Les Roms sont chassés de partout. On les rend responsables de tous les maux rencontrés par les populations européennes. Nicolas Sarkozy les stigmatise, assimilant les Roms à l’insécurité. Belle excuse pour un homme incapable de résoudre ce problème, monté en épingles par lui-même à des fins électorales perverses. Bon moyen pour détourner les regards de la presse sur ses affaires nauséabondes.

 

Les grands problèmes d’insécurité existent et il faut les combattre avec détermination, mais sans les exagérer et en les traitant dans leur complexité.

 

La grande majorité des Roms sont des gens  honnêtes, dérangeant les bien-pensants par leur mode de vie itinérant et atypique. Certains peuvent certes déranger, tendant la main pour obtenir une pièce, lavant avec insistance un pare-brise ou organisant les jeux dans la rue. Ces actions sont parfois chiantes. Mais, on est  bien loin des grands problèmes de sécurité. Les expulser ne baisse pas les trafics, les agressions, les viols, les meurtres ou le blanchiment d’argent sale.

 

Par contre, une bonne partie des Roms sont pauvres, persécutés et méprisés. L’extrême-droite italienne, la Ligue du Nord en tête, sacralise aujourd’hui les thèses sarkozyennes. Quelle honte pour le Président du pays créateur de la Charte des droits de l’homme.

roms.jpg
Les Roms doivent pouvoir bénéficier des droits humains

 

Commentaires

Les droits encore les droits toujours les droits .... Quid des devoirs ?

Écrit par : droits et devoirs | 23/08/2010

Eh oui, une fois de plus Sarkozy et une partie de son gouvernement ne font pas dans la dentelle. Les propos tenus en public sont on ne peut plus clairs. Les Français en sont témoins mais pas nécessairement conscients de la portée des propos tenus.

La CONSTITUTION DE LA FRANCE, République laïque, démocratique et sociale, assure « l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion » EST EN JEU !

Pour tenter d'éviter le pire, la Ligue des Droits de l'Homme française lance un appel à manifester dans toute la France le 4 septembre prochain et appel aussi signer une pétition.
http://www.ldh-france.org/APPEL-CITOYEN-Face-a-la-xenophobie

Écrit par : Benoît Marquis | 23/08/2010

Merci pour votre billet que je trouve très intéressant. Les Roms ne me dérangent en aucun cas. Il y a de bons et de mauvais partout et dans toutes les communautés.
Même s'ils tendent la main, ils ne sont pas insolents et j'en ai fait l'expérience à plusieurs reprises. Ils gardent le sourire devant un refus.
J'ai pour principe de ne pas donner de l'argent, par contre je leur donne volontiers des vivres.

Les Roms sont des Européens qui ont le droit de vivre convenablement. Les chasser d'un endroit à un autre et les stigmatiser ne fera qu'empirer le problème. Il est temps de trouver des solutions durables, comme l'instruction, travail, soit leur donner une chance de prouver que ce ne sont pas des bons à rien.

Écrit par : Fatima | 24/08/2010

Acceptez-vous ce témoignage d'un vieux suisse de souche qui au travers du temps, a en toute démocratie et selon ses concepts évolutifs vécu, travaillé et oeuvré pour des humains en souffrance dans le monde (drogués, prisonniers politiques etc), survécu en divers pays & circonstances hostiles,

pour souligner que la Suisse doit trouver rapidement, dans le cadre des accords Shengen, une solution à ce problème de peuples itinérants dont le choix est de rester à tout prix dans tout pays même sans papiers, sans aucune attache civique ni responsabilité (roms / bulgares/ etc), sans qualification ni lien social local vis-à-vis de leur futur ou de leurs enfants,

tout en restant en attente / exigence de soutien des salariés & contribuables locaux du lieu de leur choix de résidence


- les médias ont contribué à soutenir et nourrir la situation des sans papiers, devenant grâce à eux un groupe majoritaire en Europe

- à coup de dizaines de caravanes stationnées sans autorisation pour x temps sans autorisation sur terrains privés ou communaux, en France ou ailleurs, ces groupes ont fait fi des lois & règlements, des habitants subissant leurs passages et les dégâts occasionnés etc

- grâce aux médias leur donnant parole & tout pouvoir les plaçant au-dessus des lois,
- leur donnant un droit de transgression aux règlements locaux, aux lois démocratiques basiques,

ce n'est pas que la France & autres pays européens ayant déjà payé X CHF pour reconductions d'adulte + enfants,

mais aussi la Suisse et nous ses contribuables qui devront continuer à payer vols de retours au pays de familles complètes avec argent de retour pour chacun des membres, sans parler des montants à payer pour leurs formations, aides, soutiens, soins médicaux etc dès leurs retours.

Car pour l'heure, tout citoyen rom, bulgare ou autre citoyen pas encore tout à fait européen & ses enfants,
n'ayant jamais été contribuable dans son propre pays, et ne respectant aucun des accords Shengen ou bilatéral, peut exiger toutes ces aides de nous - aides pour lesquelles ils n'ont aucun droit dans leur propre pays:

- soins médicaux gratis
- scolarité de leurs mineurs
- accès au titre de séjour de leurs mineurs
- financement du retour au pays des clandestins financé par nous, avec sommes attribuées pour chaque adulte et chaque mineur

Bonjour et merci à nous les suisses - on est si gentils que même en Lybie, les hôtes de nos otages s'en sont rendus compte en Lybie!

Écrit par : na...ya | 24/08/2010

@Mr.Brunier : Je ne sais pas comment régler ce problème, mais les autorités Roumaines sont les principaux responsables et cela depuis des des dizaines d'années, alors les protestations de ce pays n'ont pas de valeur vu que rien n'est fait là-bas pour améliorer la situation et surtout nous ne pouvons pas prendre toute la misère du monde en charge, ici comme en France. C'est sur place qu'il faut régler ce problème d'intégration.
PS. Il ne faut pas confondre les tsiganes, gitans itinérants depuis toujours avec les Roms qui sont en très grande majorité sédentaires en Roumanie et quoique l'on puisse penser de la politique française, ils se sédentarisent en France dans toutes les grandes banlieues, et à Genève une grande partie des Roms repartent chez eux régulièrement.

Écrit par : graindesel | 25/08/2010

Les commentaires sont fermés.