25/12/2010

Miscellanées du 25 décembre 2010

Uzès, j’accoure

Dans « 24 heures », je lis un très intéressant article sur Uzès, joyau du Gard que j’adore. La conclusion de l’article résume à merveille ce que je ressens lorsque j’arpente les rues de cette cité : « La gourmandise du regard rejoint celle du ventre. »

 

Balade sur le Grand Quai

Petit dîner en amoureux au « Grand Quai », le restaurant de l’Hôtel Métropole de Genève. Dans un décor lounge, un poil trop chargé, le grand Chef Pascal Lavenu propose une cuisine délicate et originale. Il construit d’ailleurs sa promo sur le mariage de l’Authentique et du Contemporain. Inflexible sur le choix des produits, il nous offre des plats de plaisirs. Nous sélectionnons une entrée végétarienne à base de brocolis. Comme plat principal, nos papilles s’agitent en mangeant du chevreuil, cuisiné avec délicatesse. Pour le choix des vins, nous nous laissons conseiller par le sommelier passionné. Il nous dirige pour l’apéritif sur un Pouilly-Fumé, puis nous prenons la  route du Languedoc pour découvrir un Syrah tout en rondeur.

GrandQuai.jpg

L’Arnacœur

Comédie immorale, comme je les aime, signée Pascal Chaumeil, avec Romain Duris, grandiose, Héléna Noguerra, Vanessa Paradis et Julie Ferrier. C’est l’histoire d’un mec mandaté et rémunéré pour briser des couples. Votre amie sort avec un connard. Votre fille couche avec un sombre abruti, engagez ce type. Il vous réglera rapidement le problème, à condition que la femme soit malheureuse, seul principe pour accepter une telle mission. Les dialogues sont exceptionnels. La troupe de comédien-ne-s est haute en couleurs.

Le nom des gens …

Une belle comédie réalisée par Michel Leclerc en 2009. Sara Forestier déménage, alors que Jacques Gamblin est une nouvelle fois excellent. Zinedine Soualem est aussi à l’affiche, tandis que Lionel Jospin fait ses débuts au cinéma en jouant son propre rôle, avec une dérision trop rare en politique. Ce film est une heure 44 de bonheur. Il était une fois une jeune délurée, Bahia Benmahmoud, très engagée politiquement, s’étant donnée comme mission de coucher avec des mecs de droite pour les convertir au socialisme. Et un jour, croyant croiser un type prudent et réservé, elle pense avoir détecté un bourgeois. Sous des apparences trompeuses, elle découvre finalement l’amour et un Jospiniste admiratif. Ce long métrage est plein de vie et d’utopie. Parsemé de clins d’œil, de générosité et d’humour, il entre très franchement dans le Panthéon des grandes comédies françaises.

 

nom des gens.jpg

L’idéaliste Bahia rejetant des tourteaux à la mer pour leur sauver la vie après les avoir achetés au marché.

 

De belles dents pour un beau sourire

Un dentiste avec un beau sourire pour défendre l’intégration des étrangers, une belle action de la Ville de Genève !

Dentiste étranger 2.JPG

 

22:48 Publié dans Humour | Tags : humour, divers | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.