10/01/2011

Un OUI pour vivre plus en paix !

Le film de Michael Moore « Bowling for Columbine » démontrait la corrélation entre violence et nombre d’armes dans les familles. La Suisse ne fait pas exception à ce phénomène. Plus de 3 millions d’armes sont détenues par la population. Un Suisse sur 2 possède une arme à feu. Plus des 2/3 proviennent de l’Armée. Le Suisse faisant de l’armée rentre chez lui avec arme et munitions, sauf s’il décide d’aller la déposer lui-même à l’arsenal, contrainte évidente et possibilité donc peu utilisée. Au terme de sa carrière militaire, le milicien peut acheter son arme pour une somme dérisoire.

 

Chaque année, près de 300 personnes meurent, en Suisse, par arme à feu. Suicide, crime ou accident, le fait d’avoir, sous la main, une arme à feu explique malheureusement une partie de ces morts. Sans compter les individus utilisant leur arme pour menacer un proche ou pour effectuer un chantage au suicide, sans passer à l’acte, mais créant des drames psychologiques énormes dans les familles.

 

Dernièrement, à Genève, un type s’étant fait repoussée par une jeune femme est monté chez lui prendre son arme et est redescendu pour tirer sur elle et l’un de ses amis. Si ce tireur n’avait pas eu une arme à domicile, ce drame aurait été évité. Des histoires de ce style émaillent l’actualité.

 

Le 13 février, en soutenant l’initiative pour la protection face à la violence des armes, la population suisse a l’occasion de diminuer vraiment par son vote l’insécurité et la brutalité.

 

Christian Brunier, anc. député PS et anc. Président du Parti socialiste genevois

20:04 Publié dans Paix | Tags : arme, paix | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.