23/01/2011

Fête des Verts à Meyrin

Après avoir dîné avec des amis et bu quelques verres, nous écoutons nos potes « Extrêmes suisses » (Sébastien G. Couture et Michaël Perruchoud), un duo de chanteurs engagés et sarcastiques contre la connerie politique …

Fête des Verts 2011 2.jpg
Photo d’Edgardo Amato
Un exemple de leur humour caustique, un petit air pour se moquer de la xénophobie et de la bêtise des Suisses ayant voté l’interdiction des minarets. Mieux vaut en rire qu’en pleurer …

 

Le Livreur de minarets :

 

J’m’appelle Abel, Abel X. Je suis livreur de minaret. Il est joli mon minaret. Où c’est qu’j’vous l’met. Où c’est qu’j’vous l’met. Pas dans c’quartier, ça va clocher. C’est pas trop trop clair tes prières. Et sûr que ça va perturber ; La sacro sainte heure du souper.

 

Dans ce quartier pas de quartier. Pour la foi version basanée. Et nous rien qu’à t’entendre parler. On imagine la flotte d’avion. Plantée dans les tours du Lignon. REFRAIN. Pas dans c’quartier ça va clocher. On a nos humeurs nos manières. Et tout c’qui vient les déranger. Ça nous irrite un peu l’ulcère.

 

Dans ce quartier pas de quartier. Nous on aime bien les étrangers. L’été pendant les fêtes de G’nève. Quand ils ont le bifton léger. Et l’chèque en blanc comme dans un rêve. REFRAIN.

 

Pas dans c’quartier ça va clocher. Déjà que les Ritals naguère. Ça nous avait bien perturbés. Entre la poire et le gruyère. Dans ce quartier pas de quartier. Tes prières n’y vont rien changer. Mon Grütli n’est pas ta Mecque. Mon Dieu a changé l’eau en vin. Quand le tien est au régime sec. Alors ton muezzin, le matin. Qu’il garde ses salamalecs. REFRAIN

 

 

Fête des Verts Meyrin 2011.jpg

 

Les commentaires sont fermés.