15/02/2011

Cordoue, ville des Lumières

Nous visitons Cordoue. Cette cité se présente en tant que ville de diversité, de connaissances et de tolérance.

 

Son histoire est la meilleure preuve de sa diversité et de sa tolérance. Elle est l’une des premières villes où les musulmans, les juifs et les chrétiens ont cohabité en harmonie. Dans tous les coins de ses rues, nous pouvons guetter ce melting-pot. La multiculturalité est une richesse immense, mise en péril par les racistes. La mosquée-cathédrale de cette ville résume à elle seule tous ces aspects.

 

 

En ce qui concerne la connaissance, Cordoue s’illustre depuis des lustres. AU Xème siècle, son calife, El Hakam, possédait une bibliothèque de 400'000 ouvrages. 400 ans plus tard, le Roi de France, le savant Charles V le Sage, réunissait seulement 900 livres.

 

De surcroît, dans cette ville andalouse, on mange et boit de très bons produits. On prétend, avec une certaine justesse, que la gastronomie de cette cité est l’addition des bienfaits de la cuisine andalouse et de celle de la Méditerranée. A nouveau, du mélange naît la qualité ! Le poète arabe Ibn Zeydoun présentait sa cité avec amour : « Ô belle Cordoue me sera-t-il donné ; De retourner à toi ? Que vienne le moment où je te reverrai ; Tes nuits sont des aurores ; Ta terre est un jardin ; Ton sol imprégné d'ambre ; Safrané, un tapis d'or. » Difficile de le contredire.

Mosqulée de Cordou.JPG

La Mosquée-Cathédrale de Cordoue, symbole d’harmonie religieuse (Photo : Christian Brunier, 2011)

18:56 Publié dans Voyage | Tags : cordoue, andalousie, espagne | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.