26/02/2011

Dégage Kadhafi !

Mouammar Kadhafi, lors de sa prise de pouvoir, affirmait « la Révolution libyenne est l’expression de la volonté commune, de l’unification du pouvoir et de la souveraineté du peuple. » Oui, la Révolution est la souveraineté du peuple ! Kadhafi doit donc partir sans délais. Dégage Kadhafi, le Peuple ne te veut plus !

 

Le peuple de Genève, Cité de paix et des droits humains, s’unit aujourd’hui, au-delà de ses religions, de ses idéaux politiques et de ses origines pour témoigner sa solidarité envers le peuple libyen, et envers tous les peuples s’élevant dans les pays arabes pour rejeter la dictature et prôner la démocratie.

 

Les peuples de ces pays font souffler un vent de libertés réjouissant. Partout, les peuples arabes s’élèvent contre la corruption, l’intolérance et l’autocratie. Les démocraties, dont la Suisse, doivent apporter un soutien déterminé pour soutenir ces mouvements de liberté.

 

Les démocraties du monde doivent notamment bloquer les avoirs financiers des dictateurs arabes abrités dans les banques occidentales, et surtout rendre, le plus rapidement possible, ces fortunes aux peuples ayant été volés. Les pays démocratiques doivent encourager la chute des régimes totalitaires en place. Les dictateurs doivent ensuite être jugés, sans complaisance. Et une large solidarité internationale doit s’exprimer, particulièrement par une politique active de soutien financier et logistique.

 

L’article 2 de la la Déclaration islamique universelle des droits de l’homme affirme « La liberté de l’humain est sacrée (…) ».  Il faut concrétiser désormais, partout, cette volonté.

 

Tandis que Kadhafi commet des atrocités, assimilées clairement à des crimes contre l’humanité, l’opinion internationale doit se mobiliser partout et par tous les moyens pour évincer du pouvoir cet homme, devenu un fou pervers et dangereux.

 

En aucun cas, il doit y avoir des nouvelles dictatures de transition. Les révolutions en cours dans les nations arabes doivent ouvrir la porte aux libertés et à l’émancipation des peuples.

 

Vive la liberté ! Et dégageons tous les dictateurs !

Liberté.JPG
Photo : Christian Brunier

Commentaires

"...devenu un fou pervers et dangereux". Mais il l'a toujours été ! Et pour des contrats juteux l'occident a volontairement et cupidement fermé les yeux.
Ce n'est pas le fait qu'un tyran dirige un pays qui nous empêche de traiter avec lui. Ce n'est que la révolution de son peuple qui nous fait tourner casaque ... pour reconnaitre ensuite les nouveaux dirigeants ... qui feront la même chose ... mais avec qui nous signerons d'autres juteux contrats.

Écrit par : lambert | 26/02/2011

Les commentaires sont fermés.