19/05/2011

De Rosnay plaide pour la combinaison des énergies

Une série de petits matins, plutôt que le Grand soir ...

 

J'assiste, passionné, à une conférence du scientifique et futurologue Joël de Rosnay. Il plaide pour la sortie du nucléaire. Raisonnablement, il prévoit sa planification sur 20 ans. Mais, si la volonté politique est présente, ce rythme peut être plus rapide.

 

Pour y arriver, il propose une combinaison systémique des énergies renouvelables, des économies d'énergies et de l'efficience énergétique, catalysée par un réseau intelligent (Smartgrid).

 

Il évoque avec conviction la 3ème génération des biocarburants, composée de cyanobactéries, des micro-algues photosynthétiques. Ces nouveaux biocarburants ne puisent plus dans les potentiels alimentaires. De surcroît, les cyanobactéries absorbent le CO2 et désalinisent l'eau de mer.

 

Le vaporéformage à partir des énergies renouvelables pour créer de l'hydrogène est une piste prometteuse, notamment, de stockage des énergies renouvelables. La valorisation des déchets représente aussi un potentiel gigantesque d'énergies nouvelles.

 

Pour lui, nous devons arrêter de bouffer le capital terrestre. La gestion responsable doit être basée sur la consommation des « intérêts » produits par la planète et le réinvestissement dans l'éco-capital. La croissance à tout prix est nuisible. Ce tribun soutient l'accroissement de la capacité d'autorégulation pour mener un développement soutenable.

 

Joël de Rosnay a toujours un coup d'avance. Il est un grand visionnaire, tout en gardant les pieds sur terre, et en veillant à agir avec pragmatisme, en avançant par accumulation de petites réussites. Je suis, de plus en plus, en accord avec cette stratégie. J'ai fréquemment rêvé du Grand soir. En regardant l'histoire de l'humanité, on se rend vite compte qu'une série de petits matins apportent davantage de fruits.

DeRosnay.jpg

 

Commentaires

Oui c'est un grand homme et de plus, un élégant vulgarisateur.

Écrit par : NIN.À.MAH | 19/05/2011

Les commentaires sont fermés.