05/08/2011

Ton rêve pour la Suisse ?

Avec Olga Baranova et Arnaud Moreillon, nous questionnons les candidatures socialistes genevoises aux élections fédérales. :

 

« Ton rêve pour la Suisse ? » 


Liliane Maury Pasquier : « Que ce petit pays soit grand, qu'il assume sa place dans le monde et ses responsabilités. »

 

Carlo Sommaruga : « Un pays de femmes et d'hommes, suisses et étrangers, confiants dans l'avenir, ouverts au monde et respectueux de l'autre. »

 

Maria Roth-Bernasconi : « Je rêve d'une Suisse sans montagnes infranchissables entre les différents cultures, et dont les richesses principales seraient dans la rencontre avec l'autre. »

 

Manuel Tornare : « D'être moins claquemurée dans un pseudo réduit ! D'être donc plus ouverte sur l'Europe et sur le monde ! »

 

Valérie Boillat : « Un pays aux idéaux aussi élevés que ses montagnes, aussi généreux que ses lacs et en paix avec son identité multiculturelle. »

 

Loly Bolay : « Une Suisse sans pauvreté ni chômage. Car, à l'heure où le nombre de millionnaires ne cesse de croître et les profits des grandes banques et multinationales d'augmenter de manière exponentielle, il est impératif d'éradiquer le chômage et l'exclusion. »

 

Jacques Robert : « La fin de l'ultralibéralisme, fossoyeur de la justice sociale. »

 

Christine Serdaly Morgan : « Longue vie à sa démocratie multiculturelle ! Et bienvenue au sein de l'Union européenne, pour en être un acteur et y promouvoir notre extraordinaire savoir-faire ! »

 

Eric Peytremann : «  Un pays moins conservateur, ouvert sur le monde. »

 

Françoise Joliat : « Un pays où l'on permette à chacun de développer ses compétences, où l'on stimule la capacité à penser plutôt que la culture Mickey, la solidarité plutôt que la compétition, la participation plutôt que le style mouton ; une Suisse où chacun serait responsable de construire avec les autres les solutions aux problèmes criants qui nous menacent. »

Commentaires

Valérie Boillat: belle et élégante réponse.

Écrit par : Pascal Décaillet | 05/08/2011

Et sur 10 candidates, nous avons donc:

- 9 sur 10 qui croient encore au monde des Bisounours (disqualification d'office pour n'avoir toujours pas compris...)

- Ces meme 9 sur 10 qui nous sortent les memes sempiternels poncifs lénifiants et sans intérets (et qu'une bonne partie de la population leur reproche justement depuis bien longtemps).

- Une seule qui s'en sort plutot bien d'ailleurs (j'aime le style de la réponse; c'est plutot "jeune", "Mordant" et le tout avec 0% de risque puisqu'on ne sait pas vraiment où elle veut en venir et qu'est-ce qu'elle veut concrètement... bien vu!) : Félicitations à F. Joliat

- Et un "Gérard de la politique" (vous savez ce prix que nos voisins français remettent aux pires navets cinématographiques, aux pires de la TV et récemment aux poltiques les plus ridicules) que l'on décerne sans la moindre hésitation à C.S. Morgan pour son "Et bienvenue au sein de l'Union européenne". magnifique autogoal politique ou comment se sabrer tout seul.

Bref, bon courage... vous allez en avoir besoin.

Écrit par : mouais | 05/08/2011

Bonjour,
Notre association « école des candidats » forme les candidats aux élections, à la maîtrise des 9 concepts fondamentaux d’une campagne électorale :
La motivation, l’organisation, le terrain, le contexte, les besoins, les réseaux, le projet, la crédibilité, et l’aléatoire.
Les cours sont gratuits pour les lycéens majeurs et les étudiants en formation initiale.
Courriel : contact.ecoledescandidats@gmail.com
Cordialement
Jean henri bergé

Écrit par : ecole des candidats | 05/08/2011

Cela aurait été sympa d'avoir également les réponses des questionneurs

Écrit par : phiphibandit | 05/08/2011

Pour ma part, je rêve de socialistes décoincés, capables de tenir un discours centré sur le futur, et libérés des poncifs habituels que l'on peut lire ci-dessus.

Écrit par : Déblogueur | 06/08/2011

Je suis pas socialiste, mais j'adhère sans problème aux rêves de 7 sur 10 des candidats ! Les rêves sont forcément chargés d'utopies, mais venant de la part de candidats à l'élection, je saluerais le fait qu'ils soient pour certains (Loly Bolay, Françoise Joliat et Jacques Robert) un peu moins doctrinaires et un peu plus proches des réalités !

Écrit par : Jean-Bernard Busset | 06/08/2011

Le rêve pour la Suisse ? Etre débarrassé définitivement de la gauche-caviar !

Écrit par : octave vairgebel | 08/08/2011

Mais pour qui donc vais-je bien pouvoir voter lors des prochaines élections fédérales ?

Écrit par : Michel Sommer | 08/08/2011

Les commentaires sont fermés.