16/10/2011

Miscellanées du 16 octobre 2011 : Toutes et tous Hollandais !

François Hollande gagne les primaires de la gauche française pour les Présidentielles. Désormais, l'heure est à l'unité. Toutes et tous, Hollandais ! La tulipe va-t-elle remplacer la rose ?

 

L'écrivain algérien Boualem Sansal reçoit le Friedenspreis 2011 de la Foire du Livre de Francfort, distinguant son engagement pour démocratiser le monde arabe et promouvoir la laïcité dans cette région. Ce prix est un encouragement à la liberté.

 

Sur la Radio Suisse Romande, Yvan Perrin, le leader romand de l'UDC, est fier d'avoir un programme communicable « en 12 secondes ». Lui offrir une nouvelle législature de 4 ans pour défendre 12 secondes de programme est un gâchis. Le retour sur investissement n'est pas au rendez-vous !

 

Réponds OUI à la question de la Tribune de Genève : Faut-il rendre obligatoire la publication du financement des partis politiques ? La transparence est un gage de la qualité de la démocratie.

 

Dans « Siné Mensuel », beau coup de plume de Noël Godin, le scribe libertaire. Il paraphe une critique du livre « De l'amour et des bombes. Epopée d'une anarchiste. », récit de la vie rocambolesque d'Emma Goldman, dit « Emma la Rouge ». Emma Goldman est une anar juive, née dans l'Empire russe en 1869. Elle émigra ensuite aux Etats-Unis et décéda, en 1940, au Canada. Emma alla, en 1936, en Espagne pour contrer le franquisme. Elle prônait une révolution romantique, espace de liberté sans tabou. Cette féministe de la première heure était une hédoniste absolue, rejetant toutes les formes de l'autoritarisme. Elle fut l'une des premières femmes à se battre pour la liberté sexuelle et la contraception. Emma la Rouge inscrivait ses actes politiques dans une lutte sans fin contre l'injustice et l'inhumanité. Elle était autant anti-stals qu'anti-nazis. Le refus des interdits la faisait vibrer. Une précurseure des Indigné-e-s !

Les commentaires sont fermés.