13/01/2012

Miscellanées du 13 janvier 2012

La loi Godwin provient d'un énoncé en 1990 de Mike Godwin relatif au réseau Usenet. Sa théorie est simple. Plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler ou un excès de ce genre est grand. Dans un débat, atteindre le point Godwin signifie le fait de discréditer son interlocuteur par une insulte démagogique et excessive. Deux magnifiques enfoirés atteignent le point G, le point Godwin.  Le Pape Benoist XVI délirant sur le mariage des homos qui, selon le vieillard, « menace l'avenir même de l'humanité. » Bernard Accoyer, Président de l'Assemblée nationale française, estimant qu'une victoire de la gauche aux Présidentielles françaises provoquerait « des conséquences économiques et sociales comparables à celles provoquées par une guerre. »

 

La connerie du jour ! Le penseur de l'UMP Christian Estrosi, l'ami de Sarkozy : « le Fouquet's a tout d'une bonne brasserie populaire. » Et le Champagne est une bonne vinasse ?

 

Enfin et bravo ! Les Transports publics genevois et le Département de l'intérieur et de la mobilité du canton de Genève décident de réserver une voie au bus sur le Pont de Mont-Blanc. Lorsque j'étais Administrateur des TPG, au début des années 2000, nous avions déjà émis cette idée indispensable pour favoriser la mobilité douce. Le manque de courage politique a fait perdre une décennie à Genève. Mieux vaut tard que jamais ...

 

A Zurich, des pasteurs enseignent la connaissance des religions à l'école publique, faute de professeurs. Quel est leur niveau d'objectivité pour parler, sans prosélytisme, des cinq principales religions ? Pourquoi n'évoquent-ils pas l'athéisme ? Libre penseur, la présence de religieux au sein de l'école laïque m'est insupportable. Un canton riche comme Zurich a les moyens de recruter des enseignant-e-s en suffisance.

 

Pour avoir déclaré : « Je ne veux pas appartenir à une armée occupante. Je ne veux pas faire partie de ceux qui pointent leur arme en direction des civils palestiniens, et je ne crois pas que de telles interventions puissent apporter un quelconque changement, mis à part un plus grand antagonisme et plus de violence dans notre région. » et avoir, en conséquence, refusé de prendre les armes dans l'Armée israélienne, Tamar Katz, 19 ans, est depuis plus de cinquante jours en prison et purge sa troisième peine d'emprisonnement. Ce traitement est indigne d'une démocratie.

 

La jeune activiste chilienne Camilla Vallejo est nommée personnalité de l'année 2011 de son pays. Cette communiste indignée de 23 ans a été l'égérie de la grève générale qui a paralysé le Chili pour réclamer davantage de politique sociale. Elle s'engage, de plus, pour défendre les droits estudiantins et l'éducation : « Nous ne voulons pas améliorer le système éducatif, nous voulons le réformer profondément. L'éducation n'est pas un bien de consommation, c'est un droit. »

Les commentaires sont fermés.