22/02/2012

Miscellanées du 22 février 2012

Le nouveau Conseiller national soleurois Philipp Hadorn émet des oppositions face à l'avortement et au mariage homosexuel, au nom de ses croyances religieuses. Le socialisme est l'idéologie de la tolérance et des libertés. Une telle position de rejet ne mérite qu'un seul traitement: la mise à la porte du PS !

 

Un député français de l'UMP, Christian Vanneste, nie la déportation d'homosexuels, durant la Seconde Guerre mondiale. Cette déclaration homophone est dégueulasse et contraire au droit de l'humain le plus élémentaire, celui d'aimer !

 

« Le Figaro » a titré : « Sarkozy occupe le terrain des valeurs ». Boursières ???

 

Lu dans « Marianne », une déclaration de Sarkozy : « Je suis sobre, humble. » Je tombe. Le Président bling-bling, maqué avec les milliardaires, fréquentant la jet-set, joue le populo modeste.  Un rôle dans la future « Vérité si je mens » me paraît plus à sa pointure qu'une nouvelle législature de Président.

 

Plusieurs quartiers de Damas et d'Alep, seconde ville de Syrie, se soulèvent contre le régime dictatorial de leur pays. « Dégage ! » est le slogan des ces insoumis contre Bachar al-Assad. De son côté, le bourreau de sa nation poursuit sa répression contre le peuple. Bombardements et tirs sur les manifestant-e-s résument la politique du tyran. Les manifestant-e-s ne reculent pas. Avec un courage hors du commun, ils poursuivent leur lutte pour les libertés. Les insoumis syriens méritent le Prix Nobel de la Paix !

 

Regardons le film de Philippe Le Guay : « Les Femmes du 6ème étage ». Cette histoire, emmenée par Sandrine Kiberlain, Natalia Verbeke, Carmen Maura et le fantastique Fabrice Luchini, est une comédie sociale. C'est la rencontre, dans le Paris des années 60, entre un bourgeois s'emmerdant dans sa petite vie de snobinard et des femmes de ménage, immigrées espagnoles, très gaies et vivantes, malgré leur quotidien plus que modeste. Ce récit est intelligent, délicat et drôle.

06:57 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.