20/03/2012

Les socialistes genevois-es doivent respecter leur idéal d’égalité des sexes

Samedi prochain, au Congrès du PSG, les socialistes doivent désigner une candidature féminine pour l'élection partielle au Conseil d'Etat genevois.

 

Dogmatisme ultra-féminisme ? Intégrisme ? Non, juste respectueux de nos engagements et de notre programme. Dire ce que l'on fait ; Faire ce que l'on dit ; c'est la ligne qu'un parti doit suivre pour respecter ses électrices et électeurs.

 

Le PS incarne l'égalité des sexes. Les socialistes genevois-es s'engagent pour la parité et une représentation équitable des deux sexes en politique. Pourtant, durant toute l'histoire de la République et canton de Genève, les socialistes n'ont eu au gouvernement qu'une seule femme et seulement durant 5 ans, Micheline Calmy-Rey de 1997 à 2002. 

 

Désigner un homme, même talentueux et expérimenté, alors que des femmes tout aussi talentueuses et expérimentées sont candidates, serait une trahison des idéaux PS et des électeur-trice-s qui y adhèrent !

 

Je me battrai dans ce sens lors du Congrès du PSG le 24 mars prochain, malgré l'amitié sincère que j'éprouve pour Thierry Apothéloz et Manuel Tornare.

 

Christian Brunier, anc. Président du Parti socialiste genevois

18:41 Publié dans Politique | Tags : psg, socialiste | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.