04/05/2012

Salut Michel ...

Enterrement de notre ami Michel Chevrolet. Je n'arrive pas à réaliser sa mort, lui qui a tellement incarné la vie active et festive. Que de moments de fiesta passés ensemble ... Boulimique, il avalait les plaisirs, le boulot, le journalisme, la politique, l'amitié, comme un ogre.

La cérémonie en son honneur est pilotée par Claude Pauli. Je n'aime pas trop les curés. Mais, lui, c'est un type merveilleux. J'allais dire un mec d'enfer, ce qui n'est pas génial pour un cureton. J'ai fait sa connaissance durant quelques apéros avec Robert Cramer. Il fait partie des humains qui aiment les gens. Et moi, je suis un peu de la même race ...

Je suis hyper touché par la cérémonie en l'honneur de Michel. Elle lui ressemble. Une overdose d'amour et de chaleur humaine. Le témoignage du Président du PDC suisse Christophe Darbellay est particulièrement touchant, mélange d'anecdotes drôles et de paroles de fraternité. Avec Michel, nous partagions la même devise : « Carpe diem ! » Nous l'avons concrétisée quotidiennement par amour de la vie, par passion de nos congénères. Michel, tu nous as tant donné, malgré nos différences de points de vue politiques.

Au moindre problème, tu étais là pour aider tes ami-e-s. Lorsqu'Ariane et moi-même avons été foudroyés par l'amour, en plein parlement, alors que nous subissions les jugements des mal-pensants, considérés comme des pestiférés, un vulgaire couple adultère, toi, tu nous as accueillis et tu as valorisé notre amour fou. Tu saisissais la puissance des sentiments. Tu as été l'un des premiers à comprendre notre passion exceptionnelle, par ta sensibilité hors du commun.

Merci d'avoir été notre ami. Tu es l'une des rencontres importantes de notre existence. Mais putain, tu nous manques déjà vachement ...

 

21:46 Publié dans Amis - Amies | Tags : chevrolet | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

La cérémonie fut merveilleuse, les témoignages bouleversants, mémorables. Michel, c' était une présence. Incontournable, il a façonné le destin de bien des personnes et de dossiers pour Genève. Savoir qu'on ne le verra plus est si insupporble ...

Écrit par : Micheline Pace | 05/05/2012

Votre clin d’œil à Claude Pauli est sympa. J'ai eu la chance de connaître cet homme lors de l'ensevelissement de l'un de mes proches qui s'était suicidé. J'ai beaucoup apprécié la chaleur de cet homme. Bien que mécréant, c'est la première fois qu'un prêtre est parvenu à me faire douter, voire même garder espoir dans l'humanité. Je ne sais pas si il existe une force surnaturelle à quelque part. En observant les religions, je me dis que c'est impossible ! En écoutant cet homme, je me suis dit : finalement pourquoi pas. Aujourd'hui, je doute encore, mais moins qu'avant. Merci Monsieur Pauli.

Écrit par : Galileo | 06/05/2012

Les commentaires sont fermés.