15/12/2012

Vivre sans arme

Pour  la 115ème fois aux Etats-Unis, un homme fait un carnage dans une école. C’est à Newtown, dans cette petite ville du Connecticut, que cette tuerie s’est déroulée. 20 enfants - de 5 à 10 ans - et 7 adultes ont été tués sous les balles d’un jeune homme fou de 24 ans.

 

L’heure est à la mémoire des victimes et à la compassion envers les familles.

 

Pourtant, il ne faut pas que cette tristesse, que les larmes qui coulaient sur les joues du Président Obama, esquivent l’action et le courage politique.

 

Cet acte diabolique doit secouer les esprits pour que ces agissements deviennent le plus rare possible.

 

La propagation gigantesque des armes aux USA n’explique pas à 100% de telles actions meurtrières. Pourtant, ce commerce libre d’engins de guerre y contribue assurément. Détenir une arme à feu est un droit garanti par le deuxième amendement de la Constitution américaine. Quel danger ! 57 millions d’Américains possèdent au moins une arme feu personnelle.  La corrélation entre le nombre d’armes à domicile et les morts par armes à feux existe partout dans le monde.

 

Il faut ajouter à ces massacres de grande ampleur, les homicides et les suicides par armes à feux. Aux USA, on en démontre plus de 35'000 à 40'000 par an. La moitié environ sous forme d’homicides, l’autre sous forme de suicides.

 

Selon le Bureau fédéral américain de l’alcool, du tabac et des armes à feu, en 2008, les fabricants d’armes de ce pays ont produit, à des fins privées, 1,6 million de pistolets, 1,6 millions de fusils, 750'000 armes de chasse et 530'000 revolvers. Seules 228'000 de ces engins de la mort ont été exportées. Tout le reste a été mis en vente sur le territoire des Etats-Unis.

 

Le lobby des armes à feux est hyper puissant aux USA. Le gouvernement Obama doit avoir le courage de l’affronter pour que cesse ces tueries ignobles.

 

Et que retentissent en ce jour de deuil les paroles de sagesse du Mahatma Gandhi : « Je m’oppose à la violence parce que lorsqu’elle semble produire le bien, le bien qui en résulte n’est que transitoire, tandis que le mal produit est permanent. »

Commentaires

Une des armes utilisées pour ce massacre est un SIG-Sauer ; autrement dit une arme de conception suisse ...

D'une manière globale soyons fiers de notre label national, mais rappelons aussi à nos concitoyens que les armes sont faites pour tuer, et que nous pouvons suivre à la trace, partout dans le monde, l'efficacité meurtrière des engins de mort que nous fabriquons puis exportons sans états d'âme !

Écrit par : Santo Cappon | 15/12/2012

Et comme d'habitude ce genre d'info arrive juste avant les fêtes en occident.c'est vraiment bien joué de la part de certains médias car cette tuerie est peut-être ancienne de plusieurs mois.
mais c'est régule comme les montres de chez Swatch,avant Noel en europe c'est comme avant les fêtes en Israel ,il faut des scènes atroces pour dégouter le lecteur qui à force risque d'en être blasé
quand aux armes ,elles ont toujours existé mais le virtuel en a fait sa spécialité en diffusant 24 heures sur 24 des meurtres et autres calamités bien américaines elles aussi
très belles fêtes de fin d'année pour vous Monsieur Brunier

Écrit par : lovsmeralda | 15/12/2012

Petit détail : on peut aussi acquérir illégalement des armes aux USA et il semble que c'était le cas en l'occurrence...
Après s'être assuré des millions d'armes légalement acquises, comment faire pour contrôler celles qui ne le sont pas ?
Mieux vaudrait étudier la détection des gens capables de commettre de tels actes. Ne nous faites pas croire que tout le monde pourrait devenir ce genre de tueurs...

Écrit par : Géo | 15/12/2012

On ne vit pas sans armes, elles existent de toutes façon, il y a différente façon de vivre avec. En en laissant le monopole a l'état et aux criminels, comme en Europe, ou en prenant le risque de considérer le citoyen libre et responsable, comme au USA.

D'ailleurs tragiquement, presque le même jour un déséquilibre a poignardé 20 enfants devant une école chinoise. Pourquoi n’écrivez vous pas un article "vivre et faire la cuisine sans couteaux" ?

Écrit par : Oscar Goldman | 15/12/2012

@Oscar Goldman ...
Si détenir une arme à feu est symbole de liberté pour vous, je possède, personnellement, d’autres valeurs pour incarner la liberté. Le port d’un poignard, comme d’une arme à feu, dans la rue est inacceptable. Ceci n’a rien à voir avec le fait de préparer un bon petit plat avec un beau couteau. Vivre sans violence, en profitant des bienfaits de la vie, voilà ma philosophie. Visiblement, nous ne partageons pas les mêmes valeurs. Mon respect pour les vôtres, c’est ça la liberté !

Écrit par : Christian Brunier | 16/12/2012

@Christian Brunier

"Visiblement nous ne partageons pas les mêmes valeurs" sous-entendu que je serais pour le meurtre d'enfants, la violence et je n’apprécie pas les bienfait de la vie...
Le dialogue est clos a la socialiste: Ceux qui ne sont pas d'accord avec votre approche et analyse sont des malades mentaux, je devrais presque vous remerciez de ne pas m'avoir traité de nazi...

@Santo

Si le pistolet Sig est bien a l'origine de conception Suisse, le Sig-Sauer est de fabrication et commercialisation allemande. Mais ça aurait été dommage de rater une occasion de s'auto-flageller.

Écrit par : Oscar Goldman | 16/12/2012

Les commentaires sont fermés.