06/01/2013

Partons d’Agra pour Jaipur.

« En amour, les mendiants et les rois sont à égalité. »

Proverbe hindi

 

80% des mariages en Inde sont arrangés. Hier, notre guide affirmait qu’ici l’amour arrivait après le mariage. Nous l’espérons. Dans de rares cas, ce sentiment suprême peut apparaître. Cependant, l’amour artificiel est une horreur. Ces alliances forcées, souvent pour des raisons financières ou de pouvoir, sont contraires aux droits humains. Le mariage forcé doit être éradiqué en Inde, comme dans de nombreuses régions à travers le monde.

 

Franchissons la porte du Rajasthan, la vitrine de la beauté de l’Inde.

 

Stop au Parc national de Keoladeo, étape phare des oiseaux migrateurs. Plusieurs centaines d'oiseaux arrivant de Chine, de Sibérie, du Turkménistan ou d'Afghanistan, telle la très rare grue sibérienne, font ainsi halte dans cette réserve. Le site est classé au Patrimoine Mondial de l'Unesco. Dans ce sanctuaire, près de 360 espèces d’oiseaux s’y épanouissent. Dans ce coin, plusieurs activités d’écodéveloppement ont été mises en œuvre pour participer à la conservation des ressources naturelles. Par exemple, 27 zones humides sont préservées autour du parc pour favoriser la protection des oiseaux. Il fait un froid de canard, c’est le cas de dire. Nous sommes gelés.

 

Nous nous arrêtons pour déjeuner à une centaine de kilomètres avant Jaipur, au Motel Gaugaur Tourist. Nous sélectionnons un petit menu de dégustations végétariennes, accompagnées de thé et de bière indienne.

 

A Jaipur, nous descendons au Naila Bagh Palace, tout proche du Musée d’Indologie, du Central Museum, des Jardins Ram Niwas, du Bazaar de Bapu et du Temple Birla. Cet hôtel possède un charme décalé. Il accueille 15 chambres. Notre chambre immense, se trouve à côté de la piscine, du jardin et de la cour intérieure. L’établissement possède aussi un centre de remise en forme, un lounge bar et un restaurant, dans lequel nous allons dîner.

DSCN1341.JPG

 

13:59 Publié dans Voyages | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.