07/06/2013

Pierre Mauroy, l'une des fiertés de la gauche

Salut Pierrot ! L’ancien Premier ministre français Pierre Mauroy est mort ! Je suis triste et fier de l’avoir rencontré. Pierre Mauroy, c’est le bilan du socialisme français ! Abolition de la peine de mort, remboursement de l’interruption volontaire de grossesse, retraite à 60 ans, semaine de travail de 39 heures, cinq semaines de vacances, création des radios libres, liberté des médias, décentralisation des pouvoirs, instauration de l’imposition sur les fortunes, … Il a transformé la société avec le sens de l’Etat et du bien public. Lille, sa ville, sous son ère de Maire, a transité de la cité mourante à un pôle animé et créatif. Pierre a donné du soleil au Nord de la France.

Pour lui, « le changement, c’est maintenant » n’était pas un slogan, mais une posture. J’ai eu le privilège de côtoyer ce grand bonhomme à deux reprises, lorsque je présidais le Parti socialiste genevois.

J’ai admiré le politique, l’intégrité de cette personnalité, l’humain au grand cœur et le bon vivant. Je me souviens d’une soirée festive au bar d’un hôtel genevois. L’humour et l’intelligence brillaient dans sa bouche.

Il incarnait la politique que j’aime, celle de la justice sociale, celle du respect de ses adversaires, celle qui aime les gens, celle qui ose, celle qui contribue modestement aux petits bonheurs de la population. Tribun, politicien toujours en éveil pour améliorer le sort des plus humbles, Pierre est un modèle qui devrait inspirer nombre de dirigeant-e-s politiques.

Christian Brunier

DSCN2188.JPG

 

19:27 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.