17/09/2013

Donner et recevoir, pour mieux vivre ensemble

 « Il faut s’entraider, c’est la loi de la nature. »

Jean de la Fontaine

 

Le bénévolat est un magnifique dessein humain. Pour les autres, évidemment ! Pour soi-même, assurément ! Ce terme vient du latin « benevolus ». « Bene » signifie le bien. « Volo », je veux. Une ou un bénévole est donc une belle personne qui veut le bien ; qui sème les graines de la solidarité.

 

Dans ce monde où l’individualisme enferme les humains dans la camisole de force de  l’égoïsme, cet esprit d’aide à autrui doit être réhabilité. Cet engagement envers les autres doit s’élever au stade de valeur suprême.

 

Si le rôle du bénévole est bénéfique pour les plus faibles de la société, bienfaisante pour la collectivité, elle joue un rôle positif sur la personne donnant de son temps et de son énergie. Selon une étude menée par l’organisme « Wheeler », 70% des bénévoles estiment bénéficier d’une meilleure qualité de vie que le reste de la population. Cet esprit de fraternité crée des liens et favorise des échanges tellement riches. Plus l’être humain crée des liens, plus il s’épanouit. Nous donnons. Mais, nous recevons toujours en échange. L’humain est un « animal social » qui a besoin, pour bien vivre, d’évoluer en proximité des autres. Le bénévolat est l’un des terreaux favorisant ce type de relations.

 

AGIS, un espace de rencontres exceptionnelles

 

L’Association AGIS - Association genevoise d’intégration sociale - ancrée au cœur du dispositif de bénévolat, est tisseuse de liens entre un-e bénévole et une personne handicapée, sa famille, mais aussi les diverses institutions et professionnels du handicap.

 

Pour les personnes handicapées, l’AGIS met en place et coordonne des activités personnalisées, des activités de groupe, des cours et des ateliers, des accompagnements chez les spécialistes, des promenades, des sorties au cinéma, au restaurant, au concert, …

 

Avec de modestes moyens, depuis 26 ans, elle crée de la vie ! Son carburant est le bénévolat. Des dizaines de personnes consacrent de petits ou de longs moments à des personnes en situation de handicap mental, physique et sensoriel, pour vivre des expériences humainement fortes. L’AGIS se donne pour mission la reconnaissance et la valorisation de la personne handicapée, comme aussi son intégration.

 

Garder les bénévoles et en recruter des nouveaux

 

Cette soif d’échanges avec les autres doit être le moteur du bénévolat. L’AGIS tente de transmettre cette envie de s’investir, même quelques heures par mois, comme bénévole sur le terrain, au sein du comité ou dans d’autres actions de l’association.

 

Les bénévoles sont, de surcroît, de magnifiques ambassadrices et ambassadeurs de ces expériences de solidarité. Par bouche à oreille, chacune et chacun d’entre vous, peut promouvoir ces actions, porteuses de sens dans nos existences. Aujourd’hui, l’AGIS n’arrivent malheureusement pas à répondre à l’ensemble des demandes d’accompagnement formulées par les familles et les personnes en situation de handicap, par manque de bénévoles. Alors n’hésitez pas à jouer ce rôle de communication pour convaincre vos amis, vos collègues, vos voisins ou vos membres de la famille à s’engager pour et avec les autres, au sein de l’AGIS. Les réseaux sociaux sont parfois virtuels. Grâce à l’AGIS, ceux-ci deviennent très concrets et porteurs d’espoir.

 

Christian Brunier, membre du comité de l’AGIS, ancien député

Les commentaires sont fermés.