10/06/2016

Eoliennes à la Montagne de Buttes : La demande de permis de construire a été déposée

Verrivent SA a déposé une demande de permis de construire pour l’installation de 19 éoliennes sur le site Montagne de Buttes. Cette phase de la procédure représente une étape majeure vers la construction du futur parc éolien neuchâtelois, qui produira 100 millions de kWh par an, soit 10% de la consommation électrique du canton de Neuchâtel. La société Verrivent SA, détenue à parts égales par les Services industriels de Genève (SIG) et par Groupe E Greenwatt, est chargée du développement et de l’exploitation du futur parc de la Montagne de Buttes. Les trois communes neuchâteloises de Val-de-Travers, des Verrières et de la Côte aux-Fées accueillent favorablement le projet de 19 éoliennes, projet auquel elles ont été associées pour y apporter leur précieuse contribution.


La première étape du projet, comportant plusieurs études préalables, s’est achevée en 2015. Un rapport sur l’impact de ces éoliennes sur la faune, la flore, le paysage et la qualité de vie des habitants a été délivré. En collaboration avec les milieux de protection de la nature, Verrivent SA a prévu plusieurs mesures d’accompagnement : par exemple, les éoliennes ne tourneront pas pendant la période de fauche, une partie des lignes électriques sera enfouie et les pylônes seront conçus de manière à protéger les oiseaux nicheurs comme le hibou grand-duc.

 

Lors du scrutin du 18 mai 2014, 65% de la population neuchâteloise a clairement donné son aval au programme de développement des parcs éoliens sur le territoire cantonal. Aujourd'hui, une étape supplémentaire est franchie. Verrivent SA, en partenariat avec les trois communes qui pilotent le projet, vient en effet de déposer une demande d’autorisation pour la construction du parc de la Montagne de Buttes. La société y a notamment intégré les inquiétudes exprimées au travers du référendum lancé à Val-de-Travers, quant à la protection de l’environnement.

 

Une fois les autorisations communales délivrées, le canton de Neuchâtel, respectivement le Val-de-Travers, aura franchi un cap décisif vers l’autonomie énergétique de la région. Le parc éolien produira 100 millions de kWh par an, ce qui correspond à 10% de la consommation d’électricité du canton. Il permettra de produire davantage d’électricité que ce qui est consommé dans tout le Val-de-Travers. En parallèle à cette demande, le canton de Neuchâtel procède à la mise à l’enquête publique du plan d’affectation.

Les commentaires sont fermés.