25/08/2016

Le Jet d’eau fête ses 125 ans au bord du lac Léman

Depuis 125 ans, le Jet d’eau déploie son panache sur la rade de Genève. Il a été inauguré en 1891 pour la Fête fédérale de gymnastique et illuminé quelques jours plus tard pour les 600 ans de la Confédération. Depuis lors, il a pris de la hauteur : il est passé de 90 à 140 mètres. En 2016, le Jet d’eau compte deux nouveautés : la cabine d’éclairage avec des projecteurs LED moins gourmands en énergie et la passerelle qui le rend accessible à tous. Le Jet d’eau a été enclenché ce matin par le célèbre écrivain genevois, Joël Dicker.


Juillet 1891, plus de 4'000 sportifs se regroupent dans la cité de Calvin pour célébrer la Fête fédérale de gymnastique. Pour les accueillir, le conseil administratif de la Ville de Genève décide de déployer un Jet d’eau au-dessus de la rade. Il est alimenté par gravité par réservoir d’eau potable de Bessinge. L’eau s’écoule de la butte de Cologny jusqu’à la rade permettant de créer une colonne d’eau de 90 mètres.

Le conseiller administratif, Théodore Turrettini et le directeur du Service des eaux, Constant Butticaz rêvent d’installer une « fontaine lumineuse » au bord du lac Léman, un procédé récemment inventé par un scientifique genevois Daniel Colladon. En réalisant des expériences pour démontrer que la lumière ne se propage pas toujours en ligne droite, ce chercheur crée, selon sa propre expression, de la « lumière électrique », c’est-à-dire un mini-jet d’eau illuminé.

Malheureusement, ce procédé novateur ne fonctionne pas pour un Jet d’eau de 90 m. Théodore Turrettini et Constant Butticaz ne renoncent pas pour autant. Pour le 600e anniversaire de la Confédération, ils parviennent à éclairer le Jet d’eau. Mais pas entièrement. Le Jet d’eau est simplement éclairé par des projecteurs installés sur un bateau. Son intensité lumineuse est comparable à celle de 75'000 bougies.

Il y a 125 ans, le jet d’eau devient une attraction touristique.

Soixante ans plus tard, il poursuit sa croissance. En 1951, SIG équipe le Jet d’eau d’une station de pompage autonome. Elle puise l’eau du lac Léman et projette une colonne d’eau verticale de 7 tonnes à une vitesse de 200km/h à une hauteur de 140 mètres.

Son secret ? Une buse remplit l’eau de millions de bulles d’air, ce qui lui donne cette couleur blanche. Le fonctionnement du Jet d’eau lui-même ne sera plus modifié depuis lors.

Avec Joël Dicker_2.jpg

Les Services Industriels de Genève sont les gardiens de ce symbole genevois depuis sa création. « Hier comme aujourd’hui, SIG est au cœur de l’activité industrielle de Genève. Depuis la fin du XIXe siècle, nous approvisionnons les ménages et les entreprises en eau, électricité et gaz, autant d’éléments indispensables au bien-être et à l’activité économique, » souligne Christian Brunier, directeur général de SIG.

Les commentaires sont fermés.