25/06/2017

Éco21, la réussite de SIG en matière d’efficience énergétique

Pour contribuer à améliorer l’état de notre planète, il est impérieux de mieux et moins consommer nos énergies. Toutes les villes du monde ont lancé des programmes d’économies d’énergies, pourtant peu fonctionnent. A Genève, SIG a mis en œuvre le programme éco21. Celui-ci s’avère une grande réussite. Tentons de comprendre ses points forts et analysons son bilan.


Nous agissons, tout d’abord, à la fois sur les équipements et sur les comportements. Changer une installation consommant énormément par une nouvelle frugale en énergie est évidemment une opération positive, à condition que l’élimination de l’ancienne ou sa récupération ne génère pas une dépense énergétique importante. Installer un éclairage, dans les communs d’immeubles, s’allumant en fonction des présences, est indispensable. Eteindre la lumière lorsque l’on part est un geste utile. Le mieux consommer se décline bien en équipements et en bons comportements. La seconde originalité du programme est d’agir sur tous les segments de la population. Nous avons naturellement contribué, dans de grandes entreprises, à l’acquisition de nouvelles machines consommant moins ; mis en place des programmes d’économies d’énergies dans les PME-PMI suite à des audits énergétiques ; mais nous avons, de surcroît, mis en œuvre le remplacement gratuit, dans des familles genevoises les plus modestes, de luminaires usagés par des lampes fonctionnant selon les meilleurs labels écologiques. Nous avons, de plus, formé un grand nombre d’électriciens afin de les sensibiliser aux nouvelles pratiques et technologies consommant moins. Des partenariats ont été conclus avec de grands magasins pour qu’ils vendent des ampoules économiques et des appareils consommant rationnellement l’énergie. Il faut mettre tout le monde en mouvement pour créer un cercle vertueux de progression vers une empreinte écologique restreinte. Des modèles économiques originaux et stimulants ont aussi vue le jour. Par exemple, nous investissons à la place de certains clients et nous rémunérons ensuite sur les économies réalisées. Les résultats sont éclatants. En 2016, SIG, avec son programme éco21, a permis d’économiser 134 GWh, soit l’équivalent de la consommation moyenne de 45'000 ménages genevois. Notre objectif est d’économiser 20 GWh supplémentaire par an. Pour être crédibles, chaque économie est validée et comptabilisée par un organe indépendant : l’Université de Genève. Grâce à éco21, les entreprises et la population de Genève ont économisé 23 millions de francs, l’an passé, sur leurs factures d’énergies. Si plusieurs concurrents de SIG ont tendance à casser les prix, SIG casse les quantités consommées, diminutions bien plus durables que de simples rabais. Les 75 millions de francs suisses investis dans le programme éco21 ont, selon un doctorat réalisé à l’Université de Genève, généré 189 millions de francs suisses de revenus au sein de l’économie genevoise et créé près de 380 emplois durables à Genève, en dehors de SIG. Le kilowattheure le moins cher et le plus écologique est celui que nous ne consommons pas. Comme on peut le constater, l’efficience énergétique est bon pour la planète, mais aussi bon pour le porte-monnaie et pour l’emploi. Ce levier de croissance et ce bienfait écologique forment l’un des atouts genevois de réaliser la transition énergétique. Christian Brunier, Directeur général de SIG

Commentaires

Et tandis qu'on nourrit le peuple à coups de conseils pour sauver ceci ou cela comme les forêts d'autres construisent des maisons en bois placées dans les arbres pour attirer les touristes campeurs
On peut même lire qu'il est plus sain de construire en bois, comprenne qui pourra

Écrit par : lovejoie | 25/06/2017

Les commentaires sont fermés.