18/07/2017

Soirée concert, à Saint-Siffret, dédiée au Taarab de Zanzibar …

Nous allons écouter Rajab Suleiman et Kithara, dans le cadre du Festival « Autres Rivages ». Ce groupe de Zanzibar rassemble quelques grand-e-s musicien-ne-s de cette île au large de la Tanzanie : Rajab Suleiman, Saada Nassor, Rukia Ramadha ou Makame Faki. Le Taarab de Zanzibar est à l’honneur. Ce genre musical incarne la musique populaire de Tanzanie et du Kenya, influencée par les rythmes et les harmonies des Grands Lacs africains, mais surtout de l’Egypte, du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et du sous-continent indien. Taarab est un mot d’origine arabe signifiant « extase », « émoi ». Il caractérise très bien cette musique, incarnation des terres baignées par le soleil. L’oud, la basse, les percussions, les voix et le qanûn de Rajab Suleiman importent les airs au croisement de l’Afrique et de l’Orient sur les terres d’Occitanie. Les chants en swahili nous transportent. Nos rêves gambadent à travers les continents. Carrefour des civilisations, cette musique épicées est pleine de saveurs aussi riches que son métissage culturel. Plus les êtres humains s’unissent, plus ils mélangent leurs talents, plus leurs créations sont intéressantes. Admiration toute particulière pour Saada Nassor, voix extraordinaire de cette famille musicale. Quelle est belle cette musique multiculturelle et chaleureuse.

P1010320.JPG

07:47 Publié dans Culture | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.