31/10/2018

Les dessous de Genève sont dévoilés à Quartier Libre SIG

 

Métamorphosé en labyrinthe voûté, l’espace Quartier Libre SIG illustre à travers une nouvelle exposition plus de 60 sites et activités développées dans les sous-sols genevois. Du 2 novembre 2018 au 22 avril 2019, « Les dessous de Genève » invite le public au pont de la Machine pour découvrir le monde des souterrains, un univers souvent insoupçonné qui participe à l’histoire de Genève.


 

A travers une scénographie audacieuse, l’exposition « Les dessous de Genève » met en relief les sous-sols genevois en présentant plusieurs thématiques liées à l’activité humaine en sous-sol : s’approvisionner en eau, ensevelir et honorer les morts, habiter, exploiter, se défendre et se déplacer. Également tournée vers le présent, l’exposition consacre une part importante au travail de distribution des fluides de SIG qui se déroule essentiellement en milieu souterrain ou subaquatique. L’alimentation des réseaux d’eau potable, l’évacuation des eaux usées, la distribution des énergies et le transport des télécommunications sont autant d’activités que le visiteur peut découvrir au travers de nombreux documents, d’animations et de films.

Le canton regorge de « trous » insoupçonnés et tout aussi étonnants. Les galeries techniques souterraines, la champignonnière du Bois-de-la-Bâtie ou encore les galeries d’escarpe des fortifications à Saint-Antoine témoignent d’un réel patrimoine culturel enfoui sous terre. Le sous-sol genevois a été exploité depuis longtemps. On y a construit des caves, des abris, stocké des marchandises, extrait des matières premières ou encore puisé et canalisé l’eau. Plus récemment, avec le développement de l’activité humaine et de sa mobilité, il est devenu une ressource inestimable pour fluidifier le transport, abriter les techniques inhérentes aux progrès technologiques ou pallier la raréfaction des espaces disponibles en surface.

« Avec cette exposition, SIG souhaite faire découvrir un univers peu connu faisant partie intégrante de l’histoire de Genève et ainsi mettre en lumière la richesse des sous-sols genevois et leur potentiel pour le développement durable de notre société », souligne Christian Brunier, Directeur général de SIG. Il ajoute « ces sous-sols permettent à SIG de distribuer au quotidien les fluides à l’ensemble du territoire genevois et améliore nettement leur fiabilité, notamment en évitant les intempéries ». De grands chantiers souterrains construisent notre avenir à Genève : l’installation de la fibre optique, les recherches en géothermie permettent le développement des énergies renouvelables et le raccordement du CEVA qui améliorera la mobilité. Cette exposition offre ainsi un panorama du monde souterrain genevois et invite le public à s’immerger sous ses pieds.

Situé sur le pont de la Machine, Quartier Libre SIG est un espace de médiation culturelle et pédagogique fondé par SIG. Les expositions présentées répondent à ses engagements pour la valorisation du patrimoine, l’accessibilité à la culture et la sensibilisation aux enjeux de la société. A travers cet espace, SIG exprime sa mission de service public et sa proximité avec les habitants en participant à l’animation de la cité.

 

Les commentaires sont fermés.