02/01/2019

Carpe diem du 2 janvier 2019, épisode 2 …

Les médias vivent, malheureusement, des mauvaises nouvelles. Du moins, ils le croient. Perso, je rêve de journaux qui parleraient plutôt du bien que du mal, de la solidarité plutôt que de l’égoïsme, de la paix plutôt que de la guerre. Quel plaisir de lire, ce jour, « Libé », rempli d’heureuses infos. La titre, à la une, donne le ton : Polluer moins pour gagner plus ! Un beau programme ! L’écologie, le social et l’économie doivent être conciliés pour viser un développement durable. Entrons dans le canard. L’article « Ecologie et social, la convergence des luttes », signé par Coralie Schaub, propose 4 leviers pour réduire nos émissions polluantes, tout en épargnant notre budget : 1) Lancer un Plan Marshall pour la rénovation des bâtiments : L’isolation massive des logements en France permettrait aux ménages d’économiser 512 euros tous les ans sur le chauffage ; 2) Taxer les gros pollueurs : Libé reprend l’idée du Journal du Dimanche d’instaurer une taxe carbone sur les 1'400 sites industriels français les plus polluants ; 3) Repenser la mobilité : Afin d’accélérer la sortie du diesel, il est proposé de doubler la prime à la conversion pour les véhicules électriques et de l’élargir aux autres modes alternatifs ; 4) Transformer son alimentation Encore un article positif sur l’écoquartier de Val-de-Reuil : La mixité sociale se fait dans le plaisir. Sibylle Vincendon nous présente une ville paupérisée qui mène un projet architectural primé en matière de développement durable. Magnifique interview de Pierre Larrouturou qui lance : « Sauver le climat, la seule guerre qui ne fera aucune victime ». Cet économiste, fondateur de la Nouvelle Donne, propose la création d’une banque pour le climat. Cette banque aurait pour mission de fournir à tous les Etats membres et aux pays alliés des financements à taux zéro pour des projets d’économies d’énergie. La journaliste Nelly Didelot évoque l’énergie solaire, dont l’utilisation s’envole, depuis 3 ans, à Madagascar. A la page suivante, l’entreprise PerSapien est valorisée pour avoir créé un piège à particules nocives qui se colle sur le nez, fortement utilisé à New Dehli. Pour avoir fréquenté cette ville, je peux témoigner de la gestion catastrophique de la pollution dans la mégapole indienne. Les news réjouissantes continuent, avec l’annonce de l’instauration d’un salaire minimum en Afrique du Sud. Cette mesure va améliorer la vie de 6 millions de travailleur-euse-s. La candidature de la progressiste Elisabeth Warren à la Maison blanche est aussi une annonce sympathique, tant cette femme est courageuse dans sa lutte contre les délires de Trump. Je pourrais encore vous parler du dossier sur l’éco-urbanisme, du reportage sur les protections hygiéniques 100% écolos, du plaidoyer pour ré-ensauvager notre territoire afin de faire revivre la nature, du portrait de Jean-Claude Mensch, un fer de lance de la transition écologique ou du texte sur le mouvement « slow fashion » qui incite à la réutilisation des fringues déjà portées. Que ça fait du bien de lire des nouvelles porteuses de joie et d’espoir pour notre avenir.

Les commentaires sont fermés.