03/01/2019

Carpe diem du 3 janvier 2019 …

Nous entendons trop souvent : « Les jeunes ne savent plus lire et écrire. Ils ne maîtrisent plus l’orthographe. » Totale connerie ! La jeunesse n’a jamais été aussi instruite, formée, diplômée, intelligente. Nous exigeons de sa part, de plus en plus, de compétences. Lire, écrire, compter ne suffit plus. Nous demandons, de surcroît, aux nouvelles générations, de bien communiquer, de maîtriser les nouvelles technologies, de parler plusieurs langues, de posséder des notions de droit, etc. Le savoir et le savoir-faire restent incontournables. Le savoir-être, le savoir-vivre, le faire savoir et le savoir-devenir sont, désormais, tout autant importants. Nous devons, par conséquent, être fiers de notre jeunesse. Valorisons-la ! Donnons-lui confiance ! Sachons être des passeur-euse-s d’expérience, sans jouer aux vieux cons. En croyant en notre jeunesse, nous croirons en l’avenir … bidon..jpg

Commentaires

Beau texte, Monsieur Brunier! Cela change des sempiternelles sottises écrites par certains politiciens vieillissants et aigris.

Oui! Merci à tous les passeur-euse-s: parents, grands-parents, éducateurs-trices de la petite enfance, institutrices-teurs enfantins et primaires, profs du second. I et II, maîtres d’apprentissage, quelques cons ou mauvais au passage qui défont et cassent, quelques maîtres magnifiques qui retapent, soignent et transcendent et tous ces jeunes qui font leur chemin malgré certains, grâce à d’autres et avec leur travail et parfois leur manque d’envie mais qui avancent pour trouver leur voie.
Nous n’avons jamais autant formé et quoi qu’en disent certains penseurs rabat-joie et fossoyeurs de l’école: bravo à tous!

Gardons nos formations de qualité en écoutant les professionnels de l’éducation en activité, ceux qui chaque jour mettent les mains dans le cambouis et doivent trouver des solutions, malgré des décisions managériales ou politiques contre-productives.

Alors battons-nous pour garder cette Ecole de qualité et améliorons-la encore en écoutant les conseils des professionnels en activité et non des vieilles gloire passéistes et dépassées qui ont toujours droit au micro pour lâcher des contre-vérités qui font mal à l’école et aux jeunes!

Écrit par : Valérie Délez Emery | 03/01/2019

Les commentaires sont fermés.