Le chansonnier Jo Johnny fêterait son premier siècle

Le chansonnier, comédien, humoriste, chanteur, animateur, artiste de music-hall genevois, Jo Johnny, de son vrai nom John Giraud, aurait 100 ans aujourd’hui. Formé à la musique et à la rythmique par Emile Jaques-Dalcroze lui-même et à la comédie au Conservatoire de Genève, il débute sa carrière dans le théâtre de boulevard. Il aligne des dizaines de pièces de Courteline, Feydeau ou Achard.

Très vite, vu son apparence bonnarde, il rentre à la Revue genevoise, dont il devient un pilier. Il participe une quinzaine de fois à la Revue sédunoise. Pour le journal « La Suisse », il monte et anime le Podium de la bonne humeur, qui tourne dans 36 localités de Suisse romande. Il s’engage également dans une vingtaine d’opérettes, dont « La Vie parisienne », « Dédé », « PhilPhi », « L’Auberge du Cheval Blanc » ou « La fille du régiment ».

Il joue aussi au Châtelet à Paris. Nous le voyons dans un tas d’émissions de divertissement de la télévision. Homme-orchestre, il est un touche-à-tout de l’amusement artistique. Il passe de scène en scène. Il anime des soirées, joue des pièces, mène des revues, chante des airs drôles et frivoles, monte des one-man-shows et écume les cabarets. Figure de Genève, il caricature à merveille les personnages du bout du Lac Léman et exagère l’accent des Pâquis.

Le temps passe, mais il reste éternellement jeune. Joyeux sur scène, il reste agréable en coulisse. Pour avoir eu le plaisir de l’accompagner en tant que saxophoniste une fois à l’ancien Palais des expos de Genève pour animer une soirée et une autre fois à la Salle des Fêtes de Thônex à l’occasion d’un spectacle de chant offert à un public d’aînés, j’ai pu apprécier la chaleur humaine du bonhomme.

Cet éternel Genevois gueulard a joué avec plusieurs grandes figures du spectacle telles qu’Edith Piaf, Mistinguett, Charles Trenet, Fernandel ou Bourvil. Il a même fait un petit tour au cinéma, jouant le rôle d’un paparazzi dans un film de Louis Malle. Merci Jo de nous avoir tant fait rire.

Jo Johnny.jpg

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel