Rosa Parks, Prix Nobel du courage

Elle entra dans le bus et alla s’assoir. Quoi de plus normal. Un passager, peu galant, lui demanda sa place. Elle refusa. Quoi de plus normal.

Cependant, nous étions bien un 1er décembre, mais en 1955, aux USA. Rosa Parks était noire et n’avait, à l’époque, pas le droit de garder une place assise, si une personne blanche la voulait. Cette femme courageuse fut arrêtée par la police et amendée. Suite à cet incident raciste, le jeune Martin Luther King et ses ami-e-s lancèrent un large boycott contre cette compagnie de bus. Cette protestation durera 380 jours. Presqu’un an plus tard, la Cour suprême des Etats-Unis cassa les lois ségrégationnistes dans les bus. Le courage et l’idéalisme ont fait progresser très souvent les lois et les mentalités. Inspirons-nous de Rosa Parks à chaque fois qu’un humain subit de la maltraitance ou du mépris. Et écoutons-la encore fois : « Je veux qu’on se souvienne de moi comme d’une personne soucieuse de liberté, d’égalité, de justice et de prospérité des peuples. » Souvenons-nous !

Parks.jpg

Commentaires

  • Je suis un homme, blanc, respectueux des lois et pourtant je subit toujours la maltraitance de la vis hydroélectrique qui émet 66 décibels H24 et personne ne bouge alors quand on me parle de justice c'est plutôt le bruit de la machine que j'entends.
    Bien à vous
    Norbert Maendly

Les commentaires sont fermés.